Nous suivre Industrie Pharma

Bilan positif pour le programme ADNA

L.H.

Huit essais cliniques initiés, six nouveaux produits en développement, 67 brevets déposés, 289 publications et communications scientifiques réalisées et 70 emplois créés. À l'heure du bilan, le programme ADNA (Avancées diagnostiques pour de nouvelles approches thérapeutiques) peut se féliciter des avancées positives qu'il a permises dans le traitement des maladies infectieuses, des cancers et des maladies génétiques rares. Initié en 2006, ce programme d'innovation coordonné par l'Institut Mérieux et soutenu par Bpifrance est arrivé à son terme en 2017. Son montant total s'est élevé à 166,5 millions d'euros, avec un soutien de Bpifrance à hauteur de 73 M€, dont 40 % sous forme d'avances remboursables. Pendant presque dix ans, les partenaires industriels (bioMérieux et Genosafe dans le domaine du diagnostic, Transgene et Généthon dans le domaine thérapeutique) et technologiques (le CEA, le CNRS, ST Microelectronics, l'université Claude Bernard et HCL) ont travaillé à contribuer au développement d'une médecine de précision mettant à disposition des acteurs de santé des outils diagnostiques et thérapeutiques novateurs pour répondre à des besoins médicaux insatisfaits. Résultat : des retombées concrètes pour les patients, comme l'individualisation et le ciblage des soins ainsi qu'une connaissance plus fine des pathologies et de leurs mécanismes. Pour Laurence Tiennot-Herment, présidente de Généthon, « ADNA a accompagné la stratégie de Généthon visant à ce que des innovations issues d'une recherche pionnière puissent devenir des traitements mis à la disposition des malades ». Pour Généthon, ce programme s'est également traduit par un changement d'échelle, avec le passage au stade industriel pour la production de ses médicaments de thérapie génique. « Nous sommes convaincus que les initiatives collaboratives dans le domaine de la santé sont des modèles efficaces pour faire émerger les innovations de demain », a déclaré Paul-François Fournier, directeur exécutif innovation de Bpifrance. Un avis partagé par Alain Mérieux, président de l'Institut Mérieux, qui rappelle que « l'open innovation est d'ailleurs au coeur de la stratégie de R& D de l'Institut Mérieux et de ses sociétés ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Désaccord entre l'Afipa et l'ANSM

Désaccord entre l'Afipa et l'ANSM

Des substances actives plus visibles, au détriment des marques. C'est ce que prône l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dans sa recommandation du 28 février. Celle-ci visait[…]

11/06/2018 | EmballagePanorama
Les médicaments contre Alzheimer ne seront plus remboursés

Les médicaments contre Alzheimer ne seront plus remboursés

Lancement d'un site d'informations grand public sur la recherche clinique

Lancement d'un site d'informations grand public sur la recherche clinique

Les médicaments et les cosmétiques dans le viseur des associations

Les médicaments et les cosmétiques dans le viseur des associations

Plus d'articles