Nous suivre Industrie Pharma

Bextra et Cebrex: une facture de 900 M$ pour Pfizer

Sujets relatifs :

,
Le groupe américain annonce la signature d'un accord à l'amiable pour résoudre la quasi-totalité des contentieux liés à ses anti-inflammatoires Bextra (valdécoxib) et Celebrex (célécoxib), suspectés d'augmenter les risques d'accidents cardiaques. Le coût est de 894 millions de dollars (684 M€) et permettra d'indemniser les patients et les autorités. Le Bextra avait été retiré du marché en 2005 (CPH n°296), en raison d'inquiétudes sur des effets secondaires. Quant au Celebrex, son usage avait été limité. Pfizer a préféré mettre fin aux procédures judiciaires même si plusieurs décisions de justice avaient attesté de l'innocuité du Celebrex lorsqu'il était correctement prescrit.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles