Nous suivre Industrie Pharma

Bénéfice net en chute libre pour Abbott

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La rentabilité n'a pas été au rendez-vous l'an dernier pour Abbott. Le bénéfice net du géant américain s'est effondré de 56,8 %, à 2,58 milliards de dollars (1,89 Mrd €). Celui-ci a été en grande partie impacté par des charges liées à la séparation d'Abbvie, son ancienne division purement pharmaceutique qui évolue en solo depuis le 1er janvier. En revanche, le résultat opérationnel a progressé de 38,8 %, à 2,63 Mrds $. Les ventes se sont, elles, stabilisées. Elles se sont élevées à 21,85 Mrds $ (+1,6 %). Au niveau des activités, les divisions Nutrition et Diagnostics ont poursuivi leur croissance et ont respectivement dégagé un chiffre d'affaires de 6,74 Mrds $ (+4,3 %) et de 4,54 Mrds $ (+5,9 %). A contrario, les ventes du segment Established Pharmaceuticals, qui regroupe les produits matures et les génériques, ont une fois de plus reculé. Elles se sont établies à 4,97 Mrds $, en baisse de 2,9 %. Le chiffre d'affaires de l'activité liée aux dispositifs médicaux est, lui, resté stable à 5,46 Mrds $ (-0,6 %). Pour 2014, Abbott table sur des bénéfices par action compris entre 2,16 $ et 2,26 $.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles