Nous suivre Industrie Pharma

Bayer reprend Schiff Nutrition pour 1,2 Mrd $

Audrey Fréel

Un bénéfice net en baisse pour Bayer au 3e trimestre

Le groupe allemand a publié des résultats contrastés au troisième trimestre de 2012. Alors que les ventes ont progressé de 11,5 %, à 9,66 milliards d'euros, le résultat net a chuté de 17,8 %, à 528 M€. Même constat pour l'Ebitda qui atteint 1,58 Mrd €, en recul de 8,6 %. La division CropScience s'en est bien sortie, avec une croissance positive des ventes (1,64 Mrd €, +19 %) et de l'Ebitda (192 M€, +34,3 %). En revanche, Bayer MaterialScience et Bayer HealthCare ont été moins performants. Si leur chiffre d'affaires a respectivement augmenté de 8,1 % (à 2,99 Mrds €) et de 12,4 % (4,72 Mrds €), leur Ebitda ont chuté de 6 % (327 M€) et de 11,6 % (1,05 Mrd €).

Bayer reprend Schiff Nutrition pour 1,2 Mrd $

Ventes de Bayer HealthCare en % du CA 2011

© Source : Bayer HealthCare

Bayer HealthCare va reprendra l'Américain Schiff Nutrition, spécialisé dans les compléments nutritionnels. Le montant de l'opération s'élève à 1,2 milliard de dollars.

La division pharmaceutique du géant allemand renforce ses positions outre-Atlantique dans les OTC. Elle va mettre sur la table 1,2 milliard de dollars (926,1 M€), soit 34 $ par action, pour s'emparer de Schiff Nutrition, un fabricant américain de vitamines et de compléments alimentaires. L'opération devrait être bouclée d'ici à la fin de l'année. Bayer HealthCare a vu les choses en grand puisque Schiff a généré 259 M$ de ventes lors de son dernier exercice fiscal qui s'est achevé le 31 mai 2012. Mais la société présente des perspectives de croissance alléchantes. En septembre, Schiff a annoncé que son chiffre d'affaires devrait presque doubler pour l'exercice 2012-2013, avec une progression comprise entre 43 et 46 %. Cette croissance attendue des ventes est notamment due à l'acquisition de la gamme Airborne par Schiff fin mars 2012. Combinant des vitamines et minéraux, les produits de cette marque visent à renforcer les défenses immunitaires. La société américaine fabrique et commercialise également des produits qui ont pour but d'améliorer le système cardiovasculaire, comme ceux de la marque MegaRed, de soulager les articulations (avec la gamme Move Free) ou encore de faciliter la digestion (comme Digestive Advantage, à base de probiotiques). Le portefeuille de Schiff compte en tout huit marques de produits. La société américaine dispose d'un siège social et d'un site de production à Salt Lake City, dans l'Utah. Elle possède également des bureaux à Emeryville, en Californie et emploie au total environ 400 personnes. « Les activités de Schiff vont renforcer de façon significative notre présence et notre position aux États-Unis, qui représente le plus fort marché en terme de ventes de produits OTC et nutritionnels que tout autre pays dans le monde », se réjouit Jörg Reinhardt, p-dg de Bayer HealthCare. Le siège social de l'activité Consumer Care, qui regroupe les compléments alimentaires et produits OTC du groupe allemand, est d'ailleurs implanté à Morristown, dans le New- Jersey (États-Unis). Cette division a représenté 3,53 milliards d'euros de ventes en 2011, soit 20,5 % du chiffre d'affaires total de Bayer HealthCare (voir graphe). Elle est présente dans plus de 100 pays dans le monde et compte environ 170 produits. Les OTC occupant le top des ventes de cette activité sont l'Aspirine, l'analgésique Aleve (naproxène), les crèmes Canesten (clotrimazole) et Bepanthen (dexpanthénol), les compléments alimentaires Supradyn, les vitamines One a Day et les pastilles contre les brûlures d'estomac Rennie.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles