Nous suivre Industrie Pharma

Bayer investit 500 M€ en Allemagne

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Bayer investit 500 M€ en Allemagne

Bayer HealthCare entend injecter 500 millions d'euros en Allemagne pour renforcer sa production de médicaments pour l'hémophilie. Les fonds seront alloués à ses usines de Wuppertal et Leverkusen.

« Cet investissement sera l'un des plus grands de l'histoire de Bayer HealthCare », a souligné Olivier Brandicourt, le p-dg de la division pharmaceutique du groupe allemand. Bayer prévoit d'injecter la colossale somme de 500 millions d'euros dans ses sites de Wuppertal et Leverkusen, en Allemagne. Ce qui permettra la création de 500 postes supplémentaires sur ces deux sites à l'horizon 2020. D'un effectif d'environ 2 600 salariés, l'usine de Wuppertal est dédiée au développement et à la fabrication de médicaments. De son côté, le site de Leverkusen abrite le siège social de Bayer.

L'investissement sera alloué à la mise en place de capacités de fabrication additionnelles pour des produits de traitement de l'hémophilie reposant sur des facteurs recombinants VIII. Nommés BAY 81-8 973 et BAY 94-9027, ces produits sont actuellement en phase III d'essais cliniques. Le premier est une version améliorée du médicament pour l'hémophilie A de Bayer commercialisé sous la marque Kogenate (facteur VIII). Un produit très stratégique pour la société puisque ce blockbuster est arrivé à la première place des ventes de médicaments de la division en 2013, avec un chiffre d'affaires de 1,2 Mrd €. Bayer prévoit de déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché du BAY 81-8 973 au deuxième semestre 2014 et de le lancer au quatrième trimestre de 2015. De son côté, le BAY 94-9 027 devrait être soumis à l'approbation des autorités réglementaires au deuxième semestre de 2015.

Actuellement, le Kogenate est exclusivement fabriqué dans l'usine de Berkeley, en Californie (États-Unis). « La mise en place d'une source additionnelle de distribution en Allemagne aidera la société à préparer la production des nouvelles options de traitement prévues et de répondre à la demande croissante dans ce domaine thérapeutique », a expliqué Bayer HealthCare. Environ 400 000 personnes souffrent d'hémophilie A dans le monde, une maladie qui résulte d'une déficience en facteur de coagulation VIII. Cet investissement conséquent témoigne également de la volonté du groupe de muscler sa division pharmaceutique, sa principale activité qui a généré des ventes de 18,92 Mrds € en 2013.

Bayer optimiste à moyen terme

Le groupe allemand prévoit d'enregistrer une croissance positive de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices d'ici à 2016. « Nous sommes optimistes pour toutes nos divisions », a expliqué le p-dg Marijn Dekkers. Le patron de Bayer s'est dit « particulièrement confiant » concernant Bayer HealthCare, dont les ventes devraient croître en moyenne de 6 % par an jusqu'en 2016. Il table notamment sur une croissance de 8 % par an des ventes des produits pharmaceutiques. Le chiffre d'affaires de l'activité Consumer Health devrait, lui, observer une croissance annuelle de 3 %. Le groupe s'attend aussi à une progression moyenne de 6 % des ventes de Bayer CropScience. En revanche, la société allemande s'est montrée plus réservée concernant sa division Bayer MaterialScience. Pour ce segment, Marijn Dekkers a tout de même indiqué être « prudemment confiant pour le futur, malgré l'environnement de marché difficile observé l'an dernier ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil L'émission Cash Investigation d'Elise Lucet : « Travail : ton univers impitoyable » nous a tous interpellés. Elle évoque notamment les[…]

01/12/2017 | Santé publiqueFILIÈRE
Pep-Therapy lève 1,2 M€

Pep-Therapy lève 1,2 M€

Roche rachète Viewics

Roche rachète Viewics

Inato lève 1,3 M€

Inato lève 1,3 M€

Plus d'articles