Nous suivre Industrie Pharma

Bayer convoite Algeta

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Bayer convoite Algeta

Activité de recherche en cancérologie dans un laboratoire de Bayer HealthCare

© Bayer HealthCare

La division santé de l'Allemand Bayer a lancé une offre de reprise préliminaire sur le Norvégien Algeta, spécialisé en cancérologie. Le montant de l'opération s'élèverait à 1,8 Mrd €.

Le laboratoire norvégien Algeta, spécialisé en oncologie, pourrait passer sous pavillon allemand dans les prochains mois. La société a indiqué, le 26 novembre, avoir reçu une offre « préliminaire » de rachat de la part de Bayer HealthCare. Une annonce qui a fait bondir son titre de 31,44 % à la Bourse d'Oslo (Norvège), selon l'AFP. Le laboratoire allemand propose 336 couronnes norvégiennes (41 €) par action, soit une opération qui devrait avoisiner les 1,8 milliard d'euros. D'après l'AFP, l'offre représente une prime de 27 % par rapport au cours de clôture d'Algeta, le 25 novembre. « Il n'est pas certain que cette proposition préliminaire d'acquisition aboutira à une transaction », tempère cependant Algeta. « Les discussions sont à un stade précoce, et d'autres annonces pourront être faites, le cas échéant, au moment venu », précise-t-il. Le produit phare d'Algeta est le Xofigo (radium 223 dichlorure), pour le traitement de patients atteints de cancer de la prostate avec métastases osseuses. Il a été approuvé par la FDA en mai 2013. Il a généré des ventes de 17 M$ aux États-Unis au cours du troisième trimestre de 2013. Ce médicament a également reçu une autorisation de commercialisation en Europe mi-novembre. D'après l'AFP, qui se base sur une estimation de DZ Bank, les ventes mondiales annuelles du Xofigo pourraient s'élever à 300 M€ d'ici à 2016, et pourraient même atteindre 800 M€ par la suite. Bayer a suivi de près les différentes étapes de mise en œuvre de ce produit, dans le cadre d'un accord signé avec Algeta en 2009. Ce partenariat lui a permis d'obtenir les droits de développement et de commercialisation du médicament au niveau mondial. Aux États-Unis, le produit est actuellement vendu de façon conjointe par les deux groupes. En dehors du Xofigo, Algeta évalue également le potentiel du thorium 227 en oncologie. Ce dernier est, comme le radium 223, un élément radioactif émettant des particules alpha.

Fin 2012, Algeta recensait 105 employés, pour un chiffre d'affaires d'environ 627,4 M de couronnes norvégiennes (75,8 M€). Son siège social est implanté à Oslo et la société exploite depuis cet été une unité de production de Xofigo située à Kjeller, près de la capitale. Algeta dispose également d'une filiale américaine basée à Cambridge, dans le Massachusetts, qui gère ses opérations commerciales aux États-Unis. Si ce projet de reprise aboutit, il permettra à Bayer HealthCare de muscler son portefeuille de médicaments en oncologie. Celui-ci est notamment composé du Nexavar (sorafenib), pour traiter les cancers du foie et du rein. Il occupe la quatrième place dans le classement des ventes de produits pharmaceutique du groupe, avec un chiffre d'affaires de 792 M€ en 2012. Il comprend également l'anticancéreux Stivarga (regorafenib), indiqué pour le cancer colorectal, qui a été récemment lancé aux États-Unis, en Europe et dans d'autres pays. En 2012, le chiffre d'affaires de Bayer Healthcare s'est élevé à 18,6 Mrds € (47 % des ventes totales du groupe Bayer), dont 10,8 Mrds € ont été générés par l'activité dédiée aux produits pharmaceutiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles