Nous suivre Industrie Pharma

Baxter noue un partenariat avec Merrimack

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

Baxter a obtenu certains droits de commercialisation d'un nouvel anticancéreux en phase finale d'essai clinique dans le cancer du pancréas. Ce dernier a été développé par Merrimack.

L'Américain Baxter a amorcé une alliance d'envergure avec son compatriote Merrimack Pharmaceuticals dans le domaine de l'oncologie. Le montant total de cette collaboration pourrait avoisiner 1 milliard de dollars (786 M€). Les deux groupes ont conclu un accord de collaboration et de licence pour le développement et la commercialisation de l'anticancéreux MM-398 (injection d'irinotécan nanoliposomal) de Merrimack. Dans ce cadre, Baxter a mis la main sur les droits exclusifs de commercialisation de ce composé, pour toutes ses indications potentielles, à l'exception des États-Unis et de Taïwan. Merrimack conservera la licence de ce médicament sur le marché américain. À Taïwan, les droits seront détenus par le laboratoire taïwanais PharmaEngine, conformément à un accord signé en 2011 avec Merrimack. « Baxter possède l'expertise technique et commerciale, l'expérience et la vision pour obtenir les approbations du marché et accélérer la commercialisation au niveau mondial du MM-398 », a indiqué Robert Mulroy, p-dg de Merrimack. Le MM-398 est actuellement en phase III d'essais cliniques chez les patients souffrant d'un cancer du pancréas métastatique qui ont préalablement été traités avec des thérapies à base de gemcitabine. Ce médicament contient de l'irinotécan, un agent anticancéreux déjà mis sur le marché, qui est encapsulé dans une formulation nanoliposomale. Cette nouvelle forme de l'irinotécan permettrait un meilleur dépôt du médicament et prolongerait ses effets cytotoxiques, dans le but d'améliorer ses propriétés anti-cancéreuses.

 

Merrimack pourrait empocher plus d'1 Mrd $

 

Ce partenariat avec Baxter pourrait rapporter très gros à Merrimack. Selon les termes de l'accord, il va d'abord recevoir 100 M$ en tant que paiement initial. Il pourrait également empocher 120 M$ selon le franchissement d'étapes réglementaires pour une première indication et 280 M$ pour une deuxième indication, dans le cancer du pancréas. En outre, Baxter pourrait débourser encore 220 M$ suivant le franchissement d'étapes de développement et réglementaires pour deux autres indications. Enfin, Merrimack pourrait percevoir 250 M$ lors de la commercialisation du médicament, ainsi que des redevances sur les futures ventes du MM-398. Merrimack a l'intention de déposer cette année une demande de New Drug Application (NDA) pour ce médicament auprès de la FDA. De son côté, Baxter prévoit de soumettre des demandes d'autorisation de mise sur le marché en dehors des États-Unis à partir de 2015. Les agences du médicament américaine et européenne ont déjà accordé au MM-398 le statut de médicament orphelin dans le cancer métastatique du pancréas. En dehors de ce composé, Merrimack possède six autres candidats en développement clinique dans l'oncologie.

Baxter collabore avec SAFC

En parallèle, Baxter a conclu un autre partenariat, dans le domaine de la production à façon. Sa filiale dédiée Baxter BioPharma Solutions s'est rapprochée de SAFC Commercial, la business unit spécialisée dans les services de production à façon de Sigma Aldrich. Dans ce cadre, les partenaires vont collaborer sur la production à façon d'anticorps monoclonaux conjugués (ADC). SAFC prendra en charge les premières étapes de fabrication de ces produits, tandis que Baxter s'occupera du remplissage stérile et de la finition.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles