Nous suivre Industrie Pharma

BASF veut mettre la main sur Pronova BioPharma

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
BASF veut mettre la main sur Pronova BioPharma

Unité de production de Sandefjord (Norvège).

© Pronova BioPharma

Le géant allemand va mettre sur la table 664 millions d'euros pour s'emparer du laboratoire norvégien Pronova BioPharma. Cette acquisition lui permettra de consolider ses positions sur le marché des acides gras oméga 3.

Le marché des compléments alimentaires attire décidément de grands acteurs industriels. Alors que Reckitt Benckiser est en passe de ravir Schiff Nutrition à Bayer (voir page 12), BASF se développe une nouvelle fois dans les acides gras oméga 3. Il vient de lancer une offre publique d'achat (OPA) amicale pour s'emparer de la totalité des parts du laboratoire norvégien Pronova BioPharma. Le chimiste allemand propose 12,50 couronnes norvégiennes (1,70 €) par action. Soit une opération évaluée à environ 664 M€. Cela représente une prime de 24 % par rapport au cours moyen de l'action Pronova sur les six derniers mois. L'offre a déjà obtenu l'approbation de la direction du groupe norvégien ainsi que de 60 % de ses actionnaires, dont Herkules Private Equity qui détient 50,01 % des parts de la société. La transaction devrait être bouclée au premier trimestre de 2013. Basé à Lysaker, au sud de la Norvège, Pronova est spécialisé dans la recherche, le développement et la fabrication de produits à base d'oméga 3. En 2011, il a généré des ventes de 214 M€ et un Ebitda de 90 M€. Pour les neuf premiers mois de 2012, il a enregistré un chiffre d'affaires de 185 M€ et compte actuellement 312 salariés. Pronova commercialise dans plus de 50 pays ses produits oméga 3. Il détient notamment les marques Zodin, Eskim, Esapent, Seacor et Omacar/Lovaza. Ce dernier représente le blockbuster du groupe, qui est respectivement vendu aux États-Unis et en Europe par GSK et Novartis. Les produits de Pronova sont indiqués en tant que traitements d'appoint après un infarctus du myocarde et pour soigner l'hypertriglycéridémie. Ils sont aussi employés comme compléments nutritionnels pour leur bénéfice sur la santé, en particulier au niveau des systèmes cardio-vasculaire et nerveux central. Pronova fabrique chaque année 2 500 tonnes de produits au sein de ses deux usines localisées à Sandefjord en Norvège et à Kalundborg au Danemark. Cette dernière a ouvert ses portes fin 2009 et produit essentiellement le médicament Omacar/Lovaza. Le laboratoire norvégien est également bien positionné en recherche et développement avec de nombreux projets en cours de développement.

BASF signe sa deuxième acquisition dans les oméga 3 en 2012

 

Cette acquisition permettra à BASF de consolider ses positions dans un secteur en pleine croissance. Selon le groupe allemand, le marché des oméga 3 devrait peser 1,6 Mrd € à l'horizon 2020, contre 800 M€ en 2011. Ce projet de reprise fait suite à l'acquisition du producteur écossais d'acides gras oméga 3 Equatec en mai (CPH n°592). Fin 2011, la filiale BASF Plant Science avait aussi conclu un accord avec Cargill pour commercialiser une nouvelle génération d'huile de canola composée d'acides gras riches en oméga 3. Ces projets de croissance externe permettront de faire grossir les futures ventes de la division Nutrition et Santé de BASF, qui se sont élevées à 1,88 Mrd € en 2011 (soit 2,5 % du chiffre d'affaires total).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles