Nous suivre Industrie Pharma

Baisse du prix du paracétamol en 2015

A.F. avec AFP

Le prix des médicaments non génériques à base de paracétamol (Doliprane, Dafalgan, Efferalgan) devrait diminuer début 2015.

Cette mesure a été annoncée le 19 février à l'Assemblée nationale par la ministre de la Santé Marisol Touraine. « Je souhaite qu'une baisse des prix, dans le contexte général des économies qui sont demandées, soit réalisée mais qu'elle intervienne pour le début de l'année 2015 puisque les entreprises nous ont dit qu'elles avaient besoin de temps pour s'adapter », a-t-elle expliqué.

L'Agence nationale de sécurité des médicaments étudie actuellement la possibilité d'inscrire le paracétamol au répertoire des génériques. Cela signifie que les pharmaciens devraient systématiquement délivrer un générique lors de la présentation d'une ordonnant mentionnant du paracétamol (sauf en cas d'inscription de la mention « non substituable »). Ce projet suscite beaucoup d'inquiétude car il bouleverserait forcément les ventes mais aussi la production et la distribution des médicaments à base de paracétamol. En France, ces produits sont fabriqués par Sanofi dans ses usines de Lisieux (Calvados) et de Compiègne (Oise) et par Bristol-Myers Squibb (BMS), dans son usine d'Agen (Lot-et-Garonne). La direction de BMS a d'ailleurs évoqué la possibilité d'une perte de 550 postes, si une telle mesure était mise en œuvre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de Santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles