Nous suivre Industrie Pharma

B. Braun va investir jusqu'à 200 M€ en France, sur cinq ans

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

Après avoir investi 35 millions d'euros en 2014 en France, le groupe familial allemand B. Braun, spécialisé dans le matériel médico-chirurgical, les produits pharmaceutiques injectables et le service, compte investir entre 150 et 200 millions d'euros de plus d'ici à 2020 dans la production, les services et l'innovation.

Sur ce programme d'investissement, 100 millions d'euros seront consacrés à l'augmentation des capacités de production des différents sites. L'objectif étant de doubler les exportations d'ici à 2020, afin de soutenir la conquête de nouveaux marchés internationaux, comme l'Amérique du Nord, l'Amérique latine, puis l'Asie et l'Australie.

Ces investissements devraient se traduire par la création de 300 à 400 emplois dans le pays, essentiellement au niveau de sa filiale B Braun Avitum qui propose des services de dialyse. En production, l'ambition du groupe est surtout de miser sur la robotisation et l'automatisation pour jouer à la fois sur ses capacités et sa compétitivité, ce qui conduira à peu de créations d'emplois.

B. Braun est présent en France depuis 1976 avec l'acquisition des laboratoires Bruneau. Sur ce territoire, l'entreprise emploie 2 000 personnes, sur un effectif global de 54 000 personnes. Les collaborateurs sont répartis sur huit sites dont trois centres d'excellence qui assurent la R&D, la production et l'accès au marché de certaines gammes pour l'ensemble du groupe au niveau mondial. Il s'agit du site Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir), spécialisé dans l'urologie, Chasseneuil (Vienne), dans les filtres à veine cave et chambres implantables, et Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), dans la stomathérapie.

En 2014, les activités de B. Braun en France ont représenté un chiffre d'affaires cumulé de 367 millions d'euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles