Nous suivre Industrie Pharma

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe pharmaceutique Roche fait les frais de la rigueur sur les dépenses de santé au Royaume-Uni. Les autorités sanitaires ont décidé de ne pas recommander l'utilisation d'un de ses nouveaux médicaments. Dans une décision provisoire, le National institute for health and care excellence (NICE) a estimé que le Perjeta (pertuzumab) ne devrait pas être utilisé comme traitement de routine dans les services de santé publique pour traiter le cancer du sein à un stade avancé. Ce comité chargé d'évaluer les médicaments a estimé que les essais cliniques n'apportaient pas suffisamment de preuves du bénéfice de ce médicament en termes d'allongement de la durée de vie des patients alors même que son prix est plus élevé que les traitements utilisés actuellement. Près de 50000 femmes et 400 hommes sont diagnostiqués pour le cancer du sein chaque année au Royaume-Uni et une personne sur cinq se révèle « HER-2 positif », une forme agressive de la maladie. Ces patients peuvent déjà être traités avec Herceptin, un autre médicament de Roche, a estimé le comité qui a toutefois précisé qu'il étudiait la possibilité d'une utilisation du Perjeta en association avec l'Herceptin et Docetaxel pour les tumeurs qui réapparaissent dans le sein ou s'étendent à d'autres parties du corps.

SOURCE AFP

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La production française au ralenti

La production française au ralenti

LE CABINET DE CONSEIL ROLAND BERGER POINTE DU DOIGT LE TRÈS FAIBLE POSITIONNEMENT DE LA FRANCE SUR LA PRODUCTION DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS CHIMIQUES, AU DÉTRIMENT DE SES VOISINS EUROPÉENS. La nouvelle étude sur[…]

01/12/2013 | PanoramaMÉDICAMENTS

Plus d'articles