Nous suivre Industrie Pharma

Aventis/Rhône-Poulenc lancera le 26 octobre son OPE sur Hoechst un jour après le lancement en Bourse de Celanese

Sujets relatifs :


L'offre publique d'échange de Rhône-Poulenc sur Hoechst qui doit donner naissance au groupe Aventis, co-leader mondial des sciences de la vie avec Novartis, se déroulera du 26 octobre au 26 novembre 1999, ont annoncé les groupes français et allemand. Les actionnaires du groupe allemand se verront proposer d'échanger leurs actions selon un ratio de 1,333 action Hoechst contre 1 action Rhône-Poulenc. Les actionnaires de Hoechst recevront en outre un dividende spécial d'un montant de 2,72 euros par action Hoechst qui sera versé en décembre sous réserve du succès de l'offre (apport de 90 % des actions Hoechst au minimum). Si l'ensemble des actionnaires d'Hoechst apportent leurs titres, ceux-ci détiendront 53 % de la nouvelle société contre 47 % pour les actionnaires de Rhône-Poulenc. L'assemblée générale des actionnaires de Hoechst relative à la période fiscale du 1er janvier au 31 juillet 1999 se tiendra la 9 décembre. Il sera demandé aux actionnaires d'approuver l'utilisation du résultat net pour payer le dividende spécial qui sera versé le 10 décembre. Une assemblée extraordinaire des actionnaires de Rhône-Poulenc se tiendra ensuite le 15 décembre à l'issue de la laquelle le changement du nom du groupe, de Rhône-Poulenc en Aventis, sera effectif. Le 20 décembre, les actions Aventis seront cotées sur les Bourses de Paris et Francfort et les ADS (American Depositary Shares) représentant les actions Aventis seront cotées au New York Stock Exchange. Rappelons que le nouveau groupe, dont le siège sera situé à Strasbourg, réalisera un chiffre d'affaires d'environ 18 Mrds d'euros, dont près de 12 Mrds dans la pharmacie humaine, 4,2 Mrds dans la santé végétale, 1,5 Mrd dans la santé animale et 600 M dans la nutrition animale. n Hoechst a annoncé avoir trouvé un compromis avec deux représentants d'actionnaires qui avaient lancé des actions en annulation contre la naissance de Celanese, la société qui rassemble les activités chimiques du groupe (acrylates, acétylés, fibres acétates, polymères techniques, films OPP, ingrédients alimentaires,...). Grâce à cet accord, " il n'y a plus d'obstacles à la scission des activités chimiques de Hoechst dans Celanese AG, si bien que la scission pourra être inscrite dans le registre du commerce au cours de la deuxième moitié d'octobre ", a indiqué Hoechst. La cotation de la nouvelle société aux Bourses de Francfort et de New York pourra intervenir le 25 octobre, soit avec trois semaines de retard par rapport au calendrier initial. L'opération de scission prévoit l'attribution d'un titre Celanese pour 10 titres Hoechst. Parmi les points de l'accord, le futur groupe Aventis s'engage, s'il dépose une offre sur des actions Hoechst conservées par les actionnaires après la clôture de l'OPE, à proposer une offre d'échange ou une compensation financière au cours le plus élevé de l'action dans les trois dernier mois précédant l'offre. Aventis, future société de droit français basée à Strasbourg, devra également permettre à ses actionnaires de suivre ses assemblées générales en allemand et fournira une information dans cette langue, tant que les actionnaires allemands détiendront plus de 10 % du capital d'Aventis. L'introduction en Bourse de Celanese intervient cependant à un moment difficile pour cette société qui risque de devoir payer des indemnisations plus fortes que prévues dans le cadre d'un litige aux Etats-Unis sur des plastiques techniques de Ticona utilisés dans des systèmes d'isolation de tuyauteries jugés défectueux. Celanese qui a enregistré une perte de 259 M d'euros au premier semestre s'attend à ce que les 128 M d'euros de provisions passés pour couvrir ces indemnisations ne soient pas suffisantes et prévoit donc " des pertes d'exploitation significatives ". n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Dans un avis publié le 28 février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommande de ne plus utiliser les produits à base d'argile comme le Smecta (diosmeticte) chez les[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles