Nous suivre Industrie Pharma

Avara reprend le site de Reims d'AstraZeneca

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Plus d'un an après l'annonce de la suppression du site, l'unité de production de Reims du géant anglo-suédois a finalement trouvé repreneur, le façonnier américain Avara Pharmaceuticals ayant signé, le 9 octobre, l'accord définitif de rachat. La direction du site nous a confirmé l'information, sans plus de commentaire. Le montant de l'opération n'a cependant pas été dévoilé. Selon les termes du contrat signé entre les deux parties, et d'après nos confrères du journal L'Union, 80 % du personnel a été repris par Avara, soit quelque 130 salariés. Un plan de départ volontaire avait été mis en place par AstraZeneca pour la trentaine de salariés restants, principalement sur critères d'âge. AstraZeneca a déclaré que la vente de ce site rémois coïncidait avec la perte de brevets, et notamment celui de son anticholestérol Crestor (rosuvastatine). Malgré tout, le géant anglo-suédois a conclu un contrat de production avec le CDMO pour les 3 à 5 prochaines années : « Pour l'instant, nous allons continuer à produire le Crestor pour AstraZeneca pour une dizaine de marchés en Europe. Il s'agit de redonner une dynamique au site. Le projet d'Avara est très prometteur et doit nous permettre de prospecter de nouveaux clients, de nouveaux marchés. L'idée est de rouvrir des ateliers à l'arrêt depuis un premier plan social en 2008-2009 », a détaillé à L'Union Agnès Pierson, la nouvelle directrice du site. D'une surface de 2 200 m2, le site produit des formes solides emballées en vrac et héberge différentes étapes de fabrication (granulation, mélange, revêtement, compression, séchage, mais aussi emballage et distribution). À noter que le CDMO Avara a récemment repris un site auprès de GlaxoSmithKline (CPH n°817) aux États-Unis ainsi qu'auprès de Pfizer en Italie. L'année dernière, il s'était illustré par la reprise d'un site d'AstraZeneca au Royaume-Uni, à Avonmouth (CPH n°772).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Aux États-Unis, le Cyltezo (adalimumab-adbm) de Boehringer Ingelheim pourra désormais se substituer à l’Humira (adalimumab). La FDA vient d’accorder le statut de biosimilaire interchangeable au composé du[…]

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Plus d'articles