Nous suivre Industrie Pharma

Aurobindo et OJSC Diod forment une coentreprise en Russie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire indien producteur de génériques et d'ingrédients pharmaceutiques actifs (API) va s'implanter industriellement en Russie. Aurobindo s'est rapproché d'OJSC Diod, un petit producteur russe de compléments nutritionnels, de cosmétiques, et d'équipements médicaux, qui affiche un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de roubles pour 2010 (36,1 M€). OJSC Diod produit aussi des API via sa filiale CJSC Olifen. Laquelle sera entièrement reversée dans la coentreprise Aurospharma Company, tout juste constituée par Aurobindo et OJSC Diod. Cette coentreprise, détenue à parts égales par les deux partenaires, se concentrera sur la production et la commercialisation de médicaments génériques et de produits d'OTC pour les marchés russe, biélorusse et kazakh. Aurobindo et OJSC Diod prévoient de construire une usine dans le district de Podolsk (région de Moscou, Russie), pour y produire des produits d'OTC et des génériques, hors pénicillines et céphalosporines qui seront directement importés depuis les bases indiennes de production d'Aurobindo. La future usine est programmée pour entrer en service fin 2013. Les deux partenaires n'ont pas divulgué le montant des investissements pour ce projet. Pour Aurobindo, l'intérêt est double. Premièrement, le laboratoire indien va encore pouvoir renforcer sa part à l'export, qui a représenté 28,3 Mrds de roupies (433,3 M€) de ventes sur l'exercice fiscal 2010-2011 (clos en mars), en progression de 26 % sur un an. Soit plus de 70 % de son chiffre d'affaires total l'an dernier (39,98 Mrds roupies). Deuxièmement, Aurobindo se positionne ainsi directement sur un marché pharmaceutique des plus prometteurs. Selon IMS Health, la Russie représente le 11e marché mondial et bénéficiera d'une croissance annuelle comprise entre 11 et 14 % sur la période 2010-2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles