Nous suivre Industrie Pharma

AstraZeneca se maintient

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Malgré un impact direct de 1,6 milliard de dollars lié aux génériques rien qu'aux États-Unis et la chute des ventes de vaccins antigrippal H1N1, le laboratoire anglo-suédois a plutôt bien résisté en 2010. Son chiffre d'affaires s'est même très légèrement apprécié, de 1 % à 33,27 Mrds $ (24,3 Mrds €) en un an. En réalité, la baisse de 7 % de ses ventes sur le premier marché géographique mondial (qui est aussi son premier marché régional avec un chiffre d'affaires de 13,73 Mrds $ en 2010) a été compensée par une hausse de 7 % sur l'ensemble des autres marchés. Les ventes dans les pays émergents ont par exemple dépassé pour la première fois la barre de 5 Mrds $ (3,64 Mrds €), avec une croissance de 16 % en un an, en particulier grâce aux performances des médicaments d'AstraZeneca sur le marché chinois (plus d'1 Mrd $). En Europe de l'Ouest, le laboratoire a vu ses ventes progresser de 2 %, à 9,17 Mrds $. Ces bons résultats sont aussi portés par la progression de Crestor (rosuvastatine). Avec une croissance de 24 % en un an, le blockbuster vedette d'Astra-Zeneca indiqué dans le traitement des hypercholestérolémies a atteint un chiffre d'affaires de 5,7 Mrds $ l'an dernier. En 2011, le laboratoire prévoit un maintien des ventes voire un léger déclin en raison de nouvelles tombées de certains brevets de médicaments phares dans le domaine public. A l'horizon 2014, Astra-Zeneca prévoit que son chiffre d'affaires oscillera dans une large fourchette comprise entre 28 et 34 Mrds $. Face à ces années compliquées, un vaste plan de rachats d'actions de 4 Mrds $ est envisagé cette année. Au-delà des ventes, le laboratoire affiche un résultat opérationnel de 13,6 Mrds $, comme en 2009, et un résultat avant impôts de 10,98 Mrds $, en progression de 2 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles