Nous suivre Industrie Pharma

AstraZeneca s'empare d'Ardea pour 1,26 Mrd $

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Démission du DG d'Astrazeneca après un 1er trimestre décevant

AstraZeneca a annoncé la démission de David Brennan, directeur général du groupe, qui sera effective à partir du 1er juin. Le directeur financier Simon Lowth deviendra directeur général par intérim à compter de cette date. Cette annonce a été faite juste après la publication de résultats en perte de vitesse pour le 1er trimestre. Les ventes ont reculé de 11 %, à 7,35 Mrds $ (5,67 Mrds €). Le résultat opérationnel a dégringolé de 36 % (2,16 Mrds $), tout comme le résultat avant impôt qui chute de 38 % à 2,05 Mrds $. La perte de certains brevets ainsi que des coûts liés à des restructurations ont notamment impacté ces résultats.

Le laboratoire britannique vient de conclure une opération de taille. Il va débourser pas moins d'1,26 milliard de dollars (950,7 M€), soit 32 $ par actions, pour racheter Ardea Biosciences, une société californienne de biotechnologies qui développe de petites molécules thérapeutiques. Cela représente une prime de 54 % par rapport au cours de clôture de la société du 20 avril. Ce rachat permettra à AstraZeneca de mettre la main sur le lesinurad, le candidat médicament le plus avancé d'Ardea. Il est actuellement en phase III d'étude clinique pour le traitement de l'hyperucémie (taux excessif d'acide urique dans le sang) chez les patients souffrant de goutte. Celui-ci est un inhibiteur sélectif du transporteur URAT1, qui régule l'excrétion de l'acide urique. La goutte est notamment due à une hausse de l'acide urique et à une excrétion insuffisante dans l'urine. Ce composé est actuellement testé en combinaison avec deux médicaments contre la goutte : l'allopurinol (chez les patients pour qui l'allopurinol seul n'a pas d'effet) et le febuxostat (pour les personnes souffrant de goutte tophacée). Il est aussi développé en monothérapie pour les personnes intolérantes à l'allopurinol et au febuxostat. Le dépôt de demande de mise sur le marché aux États-Unis et en Europe devrait intervenir au premier semestre de 2014. Par la suite, AstraZeneca envisage de le commercialiser au Japon et en Chine. Outre le lesinurad, AstraZeneca reprendra les autres composés du pipeline de recherche d'Ardea. Parmi eux, le RDEA3170, une nouvelle génération d'inhibiteur sélectif du URAT1 actuellement en phase I de développement clinique. Ardea développe aussi des molécules dans le secteur de l'oncologie. Selon AstraZeneca, en 2009, environ 14,7 millions de personnes ont été diagnostiquées comme souffrant de goutte chronique. Cette prévalence devrait atteindre 16,6 millions en 2019. L'opération n'est pas sans rappeler la récente acquisition de l'Américain URL Pharma par Takeda pour 800 M$ (CPH n°589). Le laboratoire japonais avait alors lui aussi mis la main sur un traitement contre la goutte, nommé Colcrys (colchicine).

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles