Nous suivre Industrie Pharma

AstraZeneca injecte plus de 135 M€ à Dunkerque

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire pharmaceutique compte investir plus de 100 millions d'euros dans son usine de Dunkerque, spécialisée dans les traitements des maladies respiratoires. AstraZenaca va notamment développer ses capacités de production de Symbicort.

À l'heure où les plans sociaux se succèdent dans la pharma en France, AstraZeneca pourrait presque faire figure d'exception. Le laboratoire anglo-suédois vient d'annoncer un investissement massif dans son usine de Dunkerque (Nord), où il avait déjà injecté 26 millions d'euros à l'été 2013. Cette fois, l'enveloppe dépasse les 100 millions d'euros, du jamais vu sur le site. 149 millions de dollars (136,8 M€) vont être alloués à cette usine, spécialisée dans la fabrication des traitements de l'asthme Symbicort (budénoside) sous forme aérosol et Bricanyl (terbutaline) sous forme sèche. Ils serviront notamment à augmenter les capacités de production du Symbicort, le produit majeur de l'usine, qui fait face à une demande croissante. « En 2015, nous avons produit 22 millions d'unités de Symbicort, soit le double de la production des cinq dernières années », a souligné Dominique Bretaudeau, le directeur du site de Dunkerque. De fait, une troisième ligne de formulation du Symbicort va être construite. Celle-ci devrait être mise en service en 2017. Une cinquième ligne d'assemblage et de conditionnement du Symbicort va également être mise en place fin 2016. « Nous sommes en train de démarrer la quatrième ligne, qui avait été annoncée en juillet 2014 », a précisé Dominique Bretaudeau. Actuellement, 90 % de la production de Symbicort à Dunkerque est exportée aux États-Unis. Le reste des volumes sert l'Amérique du Sud, l'Asie Pacifique et la Suisse. « Notre objectif est de pouvoir commercialiser la forme aérosol sur d'autres marchés en Amérique et en Asie. Nous prévoyons également un lancement, dans les prochains mois ou années, en Europe, y compris en France », a indiqué le directeur de l'usine. Dans l'Hexagone, le Symbicort est pour le moment uniquement commercialisé sous forme de poudre sèche (turbuhaler). Cette forme du médicament est fabriquée en Suède.

Par ailleurs, la construction d'une nouvelle plateforme logistique est également au programme sur le site. « Nous allons doubler le volume de stockage pour passer de 15 000 m3 actuellement à 30 000 m3 », a détaillé Dominique Bretaudeau. Enfin, le projet vise à regrouper trois laboratoires d'analyse existants dans un même bâtiment pour optimiser leur fonctionnement.

 

105 embauches en 2014 et 2015

 

Et le laboratoire devrait poursuivre ses investissements dans l'usine. Ce projet de 149 M$ représente en effet la première phase d'un programme nommé « Everest ». « La deuxième étape sera lancée courant 2016 ou début 2017. Mais il est encore trop tôt pour communiquer à ce sujet », a prévenu Dominique Bretaudeau. Aujourd'hui, l'usine de Dunkerque compte 425 salariés. Un chiffre qui devrait encore gonfler. « Cette phase de croissance va être accompagnée de recrutements », a garanti le responsable du site. Le nombre précis sera dévoilé d'ici à quelques mois, après consultation avec le comité d'entreprise. « Nous avons employé 46 nouveaux salariés en 2014 et 59 en 2015, soit 105 embauches au cours des deux dernières années », a également révélé Dominique Bretaudeau. Créé en 1990, le site de Dunkerque se focalisait au départ sur la fabrication d'API. Les activités de production pharmaceutiques ont ensuite démarré en 1993. L'usine a pris un virage en 2009, en se séparant de sa partie chimie, cédée à Minakem. Son chiffre d'affaires s'élève actuellement à 1,2 milliard d'euros.

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

En bref : Les laboratoires Chemineau, Cambrex, Inovio, Theradiag

En bref : Les laboratoires Chemineau, Cambrex, Inovio, Theradiag

Les laboratoires Chemineau s’étendent à Vouvray Selon nos confrères de France bleu, les laboratoires Chemineau vont investir 2,5 millions d’euros dans une nouvelle ligne de production dans leur usine de Vouvray[…]

06/07/2020 | CDMOCovid-19
Covid-19 : Feu vert européen pour le remdesivir

Covid-19 : Feu vert européen pour le remdesivir

Ebola : Approbation européenne pour le vaccin de Janssen

Ebola : Approbation européenne pour le vaccin de Janssen

Covid-19 : Tesla va fabriquer les imprimantes à ARNm pour le vaccin de CureVac

Covid-19 : Tesla va fabriquer les imprimantes à ARNm pour le vaccin de CureVac

Plus d'articles