Nous suivre Industrie Pharma

AstraZeneca en perte de vitesse

H.B.

Sujets relatifs :

, ,
AstraZeneca en perte de vitesse

© Marco Betti

Le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca a dévoilé ses résultats pour 2016, et préfère jouer carte sur table pour l'exercice 2017, en prédisant une nouvelle baisse de son bénéfice et de son chiffre d'affaires. Grâce à un programme de réductions de coûts, le groupe a tout de même réussi à enregistrer une hausse de 24 % de son bénéfice net en 2016, à 3,5 milliards de dollars (3,2 Mrds €), pour un chiffre d'affaires en recul de 7 % (-5 % à taux de change constant) à 23 Mrds $. Le résultat opérationnel a, quant à lui, atteint 4,9 Mrds $, soit une hausse de 19 %. C'est globalement sa division oncologie qui s'en sort le mieux, avec une hausse de 20 % du chiffre d'affaires, notamment grâce aux ventes du Faslodex, un traitement contre le cancer du sein qui a enregistré des ventes de 830 M $, soit une progression de 18 % par rapport à l'année passée. Les autres divisions du groupe font grise mine : la division cardiologie et métabolisme étant en retrait de 14 % à 8,11 Mrds $, la division respiratoire affichant -5 % à 4,7 Mrds $ et la division « autres » à 5,06 Mrds $ soit -20 %. Mais si ses revenus sont si affectés, c'est surtout, selon AstraZeneca, à cause de la perte d'exclusivité de Crestor, son anticholestérol vedette, qui a souffert face à la concurrence des génériques. Il enregistre un repli de 32 %, à 3,4 Mrds $. Pour remonter la pente, qui semble raide, AstraZeneca compte sur le succès de ses nouveaux médicaments et sur les résultats d'un essai clinique associant deux de ses traitements contre le cancer du poumon. Le laboratoire anglo-suédois table pour 2017 sur un recul de son chiffre d'affaires pouvant aller jusqu'à 5 %, et un bénéfice par action en recul de 13 à 16 % en monnaie locale par rapport aux 4,31 dollars par action de l'année 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Sanofi et GSK réservent 200 millions de doses de leur vaccin pour les pays à faible revenu

Covid-19 : Sanofi et GSK réservent 200 millions de doses de leur vaccin pour les pays à faible revenu

Les deux laboratoires se sont associés au Gavi pour assurer une distribution équitable de leur vaccin potentiel.   Le Français et son homologue britannique, qui développent conjointement un candidat-vaccin contre[…]

29/10/2020 | SanofiActus Labo
Covid-19 : AstraZeneca et J&J reprennent leurs essais cliniques

Covid-19 : AstraZeneca et J&J reprennent leurs essais cliniques

Covid-19 : Takeda va distribuer le vaccin de Moderna au Japon

Covid-19 : Takeda va distribuer le vaccin de Moderna au Japon

Covid-19 : Les États-Unis prêts à payer 1 250 $ par dose pour le traitement de Lilly

Covid-19 : Les États-Unis prêts à payer 1 250 $ par dose pour le traitement de Lilly

Plus d'articles