Nous suivre Industrie Pharma

AstraZeneca collabore avec FibroGen

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Medimmune acquiert Amplimmune

La division biotechnologique d'AstraZeneca a conclu un accord pour l'acquisition de l'intégralité du capital de la start-up américaine Amplimmune, basée dans le Maryland et spécialisée en immunologie et en oncologie. La transaction est estimée à un minimum de 225 M$ et jusqu'à un maximum de 275 M$. Medimmune entend ainsi renforcer son pipeline oncologique avec un petit portefeuille de produits actuellement en phases pré-cliniques.

Le laboratoire anglo-suédois a signé un accord de collaboration avec la société californienne biotechnologique pour le développement et la commercialisation de son composé FG-4592, un traitement potentiel de l'anémie associée à des pathologies rénales.

AstraZeneca entend verser à FibroGen un paiement initial de 350 millions de dollars (264 M€). Les retombées financières pour la biotech basée à San Francisco pourraient être bien plus conséquentes. 465 M$ de paiements liés aux franchissements d'étape sont entrevus, ainsi que des redevances sur les ventes, à hauteur d'environ 20 %. Son composé FG-4592 a actuellement achevé la phase II de son développement clinique. AstraZeneca et FibroGen entendent désormais se lancer dans de vastes études de phase III aux États-Unis et en Chine, avec en ligne de mire des mises sur ces marchés à l'horizon, respectivement, 2017 et 2015.

L'accord conclu limite la collaboration autour du FG-4592 au développement et à la commercialisation aux États-Unis, en Chine et sur tous les marchés mondiaux à l'exclusion du Japon, de l'Europe, de la Communauté des États Indépendants (CEI), du Moyen-Orient et de l'Afrique du Sud. Ces régions sont couvertes par un accord existant entre FibroGen et le laboratoire japonais Astellas.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles