Nous suivre Industrie Pharma

abonné

AstraZeneca cède les droits de son Losec

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
AstraZeneca cède les droits de son Losec

© AstraZeneca

AstraZeneca se désengage encore davantage de ses produits à base d’oméprazole. Une cession qui doit servir à alimenter la stratégie du laboratoire sur trois secteurs prioritaires : l'oncologie, les maladies cardiovasculaires, métaboliques et rénales et les maladies respiratoires.

AstraZeneca allège son portefeuille de ses médicaments historiques. Le laboratoire anglo-suédois vend les droits commerciaux de ses produits à base d’omeprazole à l’allemand Cheplapharm contre 243 millions de dollars (222 millions d’euros). Une somme qui pourra s’étoffer selon les ventes avec des paiements pouvant atteindre 33 M$ (30 M€) en 2021 et 2022.

Les médicaments à base d’oméprazole sont commercialisés sous de nombreuses marques commerciales : Losec, Acimax, Antra, Mepral, Mopral, Omepral et Zoltum. Malgré cette transaction, AstraZeneca conserve des droits sur des marchés conséquents : en Chine, au Japon, aux Etats-Unis et au Mexique.

Cette cession vient compléter un précédent mouvement de désengagement du laboratoire vis à vis de ce type de médicaments. Avant cette opération, il avait ainsi déjà procédé à la vente des droits pour ses produits à base d’omeprazole disponibles sans ordonnance, notamment commercialisés en France sous les noms de Zoltum ou Mopral. AstraZeneca précise par ailleurs qu’il continuera à assurer la production du Losec et de ses autres produits dérivés pour les marchés sur lesquels il conserve ses[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Le gouvernement français a confirmé sa précommande pour cet actif qui permettrait, selon ses derniers résultats cliniques, de réduire de moitié l’apparition de formes graves. Au cours d’une[…]

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Plus d'articles