Nous suivre Industrie Pharma

abonné

AstraZeneca cède les droits de son Losec

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
AstraZeneca cède les droits de son Losec

© AstraZeneca

AstraZeneca se désengage encore davantage de ses produits à base d’oméprazole. Une cession qui doit servir à alimenter la stratégie du laboratoire sur trois secteurs prioritaires : l'oncologie, les maladies cardiovasculaires, métaboliques et rénales et les maladies respiratoires.

AstraZeneca allège son portefeuille de ses médicaments historiques. Le laboratoire anglo-suédois vend les droits commerciaux de ses produits à base d’omeprazole à l’allemand Cheplapharm contre 243 millions de dollars (222 millions d’euros). Une somme qui pourra s’étoffer selon les ventes avec des paiements pouvant atteindre 33 M$ (30 M€) en 2021 et 2022.

Les médicaments à base d’oméprazole sont commercialisés sous de nombreuses marques commerciales : Losec, Acimax, Antra, Mepral, Mopral, Omepral et Zoltum. Malgré cette transaction, AstraZeneca conserve des droits sur des marchés conséquents : en Chine, au Japon, aux Etats-Unis et au Mexique.

Cette cession vient compléter un précédent mouvement de désengagement du laboratoire vis à vis de ce type de médicaments. Avant cette opération, il avait ainsi déjà procédé à la vente des droits pour ses produits à base d’omeprazole disponibles sans ordonnance, notamment commercialisés en France sous les noms de Zoltum ou Mopral. AstraZeneca précise par ailleurs qu’il continuera à assurer la production du Losec et de ses autres produits dérivés pour les marchés sur lesquels il conserve ses[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Onxeo cède le Beleodaq pour 6,6 M$

Onxeo cède le Beleodaq pour 6,6 M$

Onxeo est spécialisée dans le développement de médicaments contre le cancer en ciblant les fonctions de réparation de l'ADN tumoral. La biotech parisienne a annoncé la signature d’un accord[…]

09/04/2020 | BiotechnologiesActus Labo
Une reprise de Famar Lyon motivée par la chloroquine ?

Une reprise de Famar Lyon motivée par la chloroquine ?

Gilead et Second Genome s’allient pour quatre ans

Gilead et Second Genome s’allient pour quatre ans

Evotec se lance dans la thérapie génique

Evotec se lance dans la thérapie génique

Plus d'articles