Nous suivre Industrie Pharma

AstraZeneca acquiert un laboratoire chinois

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Des coupes aux États-Unis

AstraZeneca continue de réduire ses effectifs commerciaux aux États-Unis. En plus des 400 suppressions annoncées cet automne (CPH n°567), le laboratoire prévoit de supprimer 1 150 postes. Soit environ 24 % de ses effectifs commerciaux américains. Recensant 61 000 employés dans le monde à fin 2010, le laboratoire vise une réduction supplémentaire de 10 400 postes sur la période 2010-2014.

Le laboratoire anglo-suédois continue de se renforcer en Chine. Alors qu'il se lance dans la construction d'une seconde usine à Taizhou (CPH n°567), AstraZeneca vient de signer un accord pour la reprise d'un fabricant local de génériques. Guangdong Beikang Pharmaceutical, basé dans la province chinoise de Guangdong, est un producteur de génériques injectables pour les traitements de maladies infectieuses. Le montant de l'acquisition, laquelle est prévue pour être finalisée au premier trimestre 2012, n'a pas été dévoilé. AztraZeneca reprendra la production et la commercialisation des produits, qui serviront le marché chinois. Selon Mark Mallon, président du groupe pour l'Asie-Pacifique, le laboratoire veut « continuer d'investir dans les marchés émergents clés, comme la Chine, où la combinaison de l'accroissement des populations, des niveaux élevés de maladies chroniques et de la croissance des niveaux de vie augmentent la demande et les attentes en matière de meilleurs traitements ». En 2010, AstraZeneca a généré des ventes de 1 milliard de dollars en Chine, soit presque la moitié de ses revenus dans la région Asie-Pacifique (1,9 Mrd $). Ce qui reste faible comparé à un chiffre d'affaires global de 33,3 Mrds $ en 2010.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles