Nous suivre Industrie Pharma

Aspen reprend des actifs de Merck pour 1 Mrd $

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire sud-africain poursuit ses emplettes. Après avoir récemment lancé une offre de rachat des activités de GSK dans le domaine de la thrombose, Aspen a jeté son dévolu sur certains actifs de l'Américain Merck. Un accord a déjà été signé entre les deux groupes et la transaction devrait s'élever à 1 milliard de dollars (767,4 M€). L'opération comprend le rachat d'une activité de production d'ingrédients pharmaceutiques actifs (API) aux Pays-Bas qui dispose également d'un site aux États-Unis. Celle-ci a généré des ventes proforma de 284 millions d'euros en 2012. Plus concrètement, Aspen mettra la main sur certaines parties des sites de fabrication Moleneind et De Geer, situés à Oss (Pays-Bas), ainsi que sur la totalité de l'usine néerlandaise de Boxtel et du site de Sioux City, dans l'Iowa (États-Unis). L'activité possède aussi des bureaux de vente aux Pays-Bas, à Oss ainsi qu'à Des Plaines, dans l'Illinois (États-Unis). Merck continuera à être approvisionné en API dans le cadre d'un contrat d'une durée de 10 ans signé avec Aspen et qui prévoit la fourniture de « volumes importants ». L'accord signé entre les groupes prévoit aussi qu'Aspen mettra la main sur un portefeuille de produits composé de 11 médicaments de marque. Ceux-ci couvrent diverses aires thérapeutiques comme des hormonothérapies de remplacement, un anticoagulant, des corticostéroïdes, un stéroïde anabolisant, des traitements contre l'hyperthyroïdie, des contraceptifs oraux et des vitamines B. Ce portefeuille de produits a dégagé 248 M$ de chiffre d'affaires l'année dernière. Plus de la moitié des ventes ont été générées en Amérique latine, Asie Pacifique et en Europe, des régions stratégiques pour Aspen.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles