Nous suivre Industrie Pharma

Asahi Kasei Pharma ferme son site de Shiraoi

Sujets relatifs :

,
Asahi Kasei Pharma annonce le désinvestissement de son activité de production de coenzyme Q10, complément alimentaire produit par sa filiale dédiée à la chimie fine, Asahi Kasei N&P, sur le site de Shiraoi (Japon). Initialement créé pour la production d'antibiotique pour la santé animale en 1975, le site de Shiraoi s'est tourné en 2005 vers la production de cette coenzyme Q10. Alors que la demande dépassait les capacités d'approvisionnement, de nombreux industriels ont investi dans l'extension de leurs capacités de production en enzymes Q10. Le marché a atteint un sommet dans les années 2004-2005, et les industriels tel qu'Asahi Kasei sont aujourd'hui en très fortes surcapacités. L'activité devenant de moins en moins rentable, le groupe japonais fait aujourd'hui le choix de se retirer de ce marché et de l'activité chimie fine en général. Cette annonce conduit à la mise en liquidation de sa filiale Asahi Kasei N&P et à la fermeture du site de Shiraoi. La production sera interrompue en juillet 2009 et les ventes cesseront d'ici à la fin de l'année. Les 48 employés devraient être réaffectés au sein du groupe. L'activité chimie fine du groupe a enregistré des ventes de 2,5 milliards de yens sur l'année fiscale 2008 (19,2 M€), sur un chiffre d'affaires total du groupe de 1 553 Mrds ¥. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles