Nous suivre Industrie Pharma

Arômes/Nestlé vend ses arômes alimentaires à Givaudan pour 511 Meuros...

Sujets relatifs :

,

Alors que les analystes misaient sur un rachat par Givaudan de Haarman & Reimer, l'activité parfums et arômes mise en vente par Bayer, le groupe suisse vient finalement de conclure un accord pour reprendre la division "arômes" de Nestlé, Food Ingredients Specialties (FIS), pour 750 millions de francs suisses (511 millions d'euros). FIS, spécialisée dans les arômes alimentaires, a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 400 MFS (272 Meuros) et emploie 600 personnes. Cette société, dont le siège est à Fribourg, produit des arômes spécifiques, salés, notamment pour les soupes, les sauces et les plats cuisinés. Selon Nestlé, sa reprise par Givaudan, l'un des leaders mondiaux dans les arômes sucrés et concentrés et les parfums, représente " un pas stratégique essentiel pour FIS ". Givaudan comblera ainsi ses faiblesses dans le domaine des arômes salés et également les arômes pour café. La transaction, sujette aux approbations des autorités de la concurrence, sera payée en actions Givaudan (100 000 titres, soit 1,15 % de son capital) et le restant en espèces. Au terme de la transaction, Nestlé détiendra une part du capital de Givaudan inférieure à 10 %. L'entrée de Nestlé dans Givaudan constitue en outre " une base solide " pour des relations " à long terme " entre les deux sociétés. Pour le président de Nestlé, cette cession " confirme notre détermination de nous concentrer sur nos affaires de produits de consommation ". Givaudan, née d'un spin-off (séparation) de Roche, est basée à Genève. Cette société suisse emploie plus de 5 000 personnes et a réalisé des ventes de 2,4 Mrds FS (1,63 Mrd euros) en 2000. Avec FIS, ses ventes devraient atteindre 2,8 MFS. La transaction permet à Givaudan de renforcer son rôle " en tant que fournisseur privilégié d'arômes pour Nestlé ", affirme Jürg Wittmer, patron du groupe genevois. L'entreprise devrait également faire progresser sa position " déjà très forte ", en Asie-Pacifique. Une centaine d'emplois sur 300 disparaîtront dans une des deux unités de FIS à Kemptthal, près de Zürich. Givaudan récupère également une unité aux Etats-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles