Nous suivre Industrie Pharma

abonné

ARaymondlife parie sur sa gamme de conditionnements RayDyLyo

Alexane Roupioz
ARaymondlife parie sur sa gamme de conditionnements RayDyLyo

© DARA Pharma

Depuis 2012, l’entreprise iséroise a mis en valeur sa gamme de dispositifs de fermeture pour flacons RayDyLyo grâce à des collaborations engagées avec des fabricants de machines. Face à la demande croissante du marché, ARaymondLife adopte une stratégie d’internationalisation de sa production, en parallèle de l’ouverture d’un nouveau site industriel en Isère.

Tout est parti d’une idée simple, celle d’un « ressort » qui maintient un assemblage et qui, sous l’effet d’une pression, est capable de le libérer. Sur les rives de l’Isère à Grenoble, la technologie du bouton pression a été brevetée en 1886 par Albert-Pierre Raymond, fondateur de l’entreprise ARaymond en 1865.

Depuis, la société familiale iséroise s’appuie sur plus de 150 ans de savoir-faire pour développer des solutions de fixation et d’assemblage, principalement dans le domaine de l’automobile. La crise financière mondiale de 2007-2008 pousse l’entreprise à explorer d’autres secteurs, notamment celui de l’industrie pharmaceutique.

Créée en 2007, ARaymondLife est un établissement pharmaceutique expert en plasturgie, qui fabrique des conditionnements primaires et secondaires. Son savoir-faire en injection et bi-injection thermoplastiques lui permet de concevoir et de produire des pièces adaptées aux industries de la santé humaine et vétérinaire. 

En 2012, la société brevette la gamme de dispositifs de fermeture pour flacons RayDyLyo qui offre une solution de capsulage en plastique, alternative aux capsules aluminium. Cette solution innovante permet la suppression du sertissage, le pré-assemblage du stopper dans le bouchon et la fermeture du flacon par simple pression verticale. Lorsqu’il prend la présidence d’ARaymondLife en 2017, Nicolas Thivant met ce produit phare au cœur de la stratégie de l’entreprise.

« Dans un premier temps, nous avions amélioré l’ergonomie et la praticité du RayDyLyo. Mais bien qu’ils trouvent la solution intéressante, nous avons constaté qu’il était compliqué pour les clients d’envisager de remplacer toutes leurs lignes de remplissage adaptées aux bagues aluminium », constate le président. La société iséroise décide alors de prendre les devants en nouant des collaborations avec des fabricants de machines.

 

 

Partenaires espagnols et canadiens

En Espagne, c’est auprès de Dara Pharmaceutical Packaging qu’ARaymondLife trouve son premier partenaire. L’entreprise espagnole développe une version adaptée sur deux de ses lignes standard pour le remplissage et la fermeture des flacons avec RayDyLyo. « Dès 2017, nous avons exposé ces lignes de remplissage sur les salons : la gamme RayDyLyo a commencé à fortement intéresser le marché et nous avons fait nos premières livraisons significatives », se souvient[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Laboratoire : Marchesini s’empare de Dott Bonapace

Emballage

Laboratoire : Marchesini s’empare de Dott Bonapace

Le spécialiste italien des machines de conditionnement pharmaceutique Marchesini a procédé à l’acquisition de son compatriote Dott Bonapace. Cette opération, dont les détails financiers restent[…]

Bioanalyse : SGS achève les travaux sur son site de Poitiers

Bioanalyse : SGS achève les travaux sur son site de Poitiers

Logistique pharmaceutique : Marken étend ses capacités pour la chaîne du froid

Logistique

Logistique pharmaceutique : Marken étend ses capacités pour la chaîne du froid

Réactifs : Fujifilm avance sur son hub néerlandais

Réactifs : Fujifilm avance sur son hub néerlandais

Plus d'articles