Nous suivre Industrie Pharma

Aptamére :Merck Serono signe une alliance stratégique avec Archemix

Sujets relatifs :

,
Le groupe Merck Serono, filiale de l'allemand Merck KgaA, place ses pions sur le marché des aptamères thérapeutiques : il vient de signer un partenariat de recherche significatif avec la société de biotechnologies Archemix.
Basée à Cambridge (Massachussets), elle dispose d'une plateforme technologique de drug discovery baptisée Selex, qui génère une librairie d'aptamères thérapeutiques candidats pour de nombreuses indications. Leur collaboration portera sur la mise au points de biomolécules dans le traitement de cancers, et pourra être étendu aux maladies auto-immunes et inflammatoires en cas de succès. Une prise de participation de Merck Serono en option Dans le cadre de cet accord, Merck KGaA versera près de 30 M$ (22 Mh€) à Archemix et « se réserve le droit d'acheter des titres de la société lors d'une introduction en Bourse ». Ce partenariat laisse à Merck le choix d'exercer une option de licence sur les aptamères d'Archemix en développement les plus avancés, et lui permet de sélectionner et développer ces aptamères contre six cibles thérapeutiques en oncologie et dans les deux autres indications. La molécule ARXC1779, la plus avancée d'Archemix n'est pas encore sous licence. C'est un anticoagulant sélectif dans les traitements en hématologie/cardiovasculaire qui entrera en phase IIa de développement à la fin de l'année. Deux autres molécules sont en phase II mais déjà sous licence, l'anticoagulant REG1 (avec Regado Biosciences) et l'anti-cancer AS1411 (avec Antisoma). En contrepartie, Archemix se réserve le droit de co-développer et co-promouvoir l'un d'entre-eux avec Merck. Pour cette dernière option, les coûts seraient partagés à parts égales et la licence concernerait uniquement les Etats-Unis. « Cette option de co-développement et de co-licensing va nous permettre de participer au lancement de certains produits et simultanément de générer des liquidités pour financer le développement en propre de notre pipeline, notamment en oncologie », a expliqué Errol De Souza, p-dg de la société. Archemix développe des aptamères en propre en hématologie/oncologie et dans les maladies cardiovasculaires aigües. Les aptamères intéressent de plus en plus les “big pharma”. Auparavant, Archemix avait déjà signé des partenariats sur sa plate forme technologique avec Merck Serono cette année, mais aussi avec Pfizer, Elan Pharma, Nuvelo, Antisoma et Regado Biosciences. « Les aptamères ont un potentiel à jouer dans la nouvelle génération de médicaments dans nos domaines thérapeutiques clés », a détaillé Bernhard Kirschbaum, vice-président exécutif senior et directeur de recherche chez Merck Serono. Ces acides nucléiques simple brin de petite taille combinent les avantages des petites molécules thérapeutiques et peuvent donc atteindre de nouvelles cibles à ceux des molécules très spécifiques comme les anticorps. Ils possèdent donc des propriétés intéressantes pour l'industrie : haute spécificité et affinité, stabilité chimique, basse immunogénicité… De plus, contrairement aux anticorps monoclonaux, ils présentent l'avantage d'être synthétisés plus rapidement, par procédé chimique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles