Nous suivre Industrie Pharma

Approbation des médicaments : le Brexit inquiète l'industrie pharmaceutique

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Selon l'agence Reuters, la décision de l'UE d'exclure le Royaume-Uni de son système d'approbation des médicaments, à compter du 30 mars 2019, a suscité des inquiétudes au sein de l'industrie pharmaceutique, qui craint que ce changement ne vienne perturber l'approvisionnement en médicaments. Après que l'agence britannique de régulation des médicaments et produits de santé (MHRA) a indiqué qu'elle ne serait plus « rapporteur » pour l'homologation des médicaments dans l'UE ou le contrôle de la sécurité, des groupes internationaux basés outre-Manche comme GlaxoSmithKline et AstraZeneca auraient notamment réclamé une continuité des liens entre l'UE et le Royaume-Uni après le Brexit. « Dans l'intérêt des patients des deux côtés de la Manche, il est important que l'Union européenne conserve un accès à l'expertise du Royaume-Uni dans le cadre de la réglementation du médicament après le Brexit, et de maintenir un alignement réglementaire afin d'assurer la continuité de l'approvisionnement en médicaments », aurait déclaré à l'Agence Steve Bates, directeur général de l'Association BioIndustry au Royaume-Uni. L'association de l'Industrie Pharmaceutique Britannique aurait indiqué qu'il était dans l'intérêt de l'EMA de continuer à s'appuyer sur l'expertise de la MHRA et aurait pressé Londres et Bruxelles d'en venir rapidement à un accord « dans l'intérêt des patients et de la santé publique ». Même son de cloche du côté de la MHRA : « La position du Royaume-Uni sur la réglementation des médicaments reste claire. Nous voulons maintenir un partenariat de travail étroit avec l'UE », aurait affirmé un porte-parole à Reuters. Lors d'un discours prononcé le 2 mars dernier, la Première ministre Theresa May aurait également déclaré que Londres souhaitait explorer les moyens de maintenir le Royaume-Uni au sein des agences européennes, comme l'Agence européenne du médicament (EMA) qui quittera Londres pour Amsterdam en 2019. Pour le moment, aucune décision n'a été prise concernant les relations sur le long terme entre le Royaume-Uni et l'UE au sujet du médicament.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles