Nous suivre Industrie Pharma

Anti-cholestérol : Nouvel échec du Vytorin

Sujets relatifs :

,
Le produit phare de Merck et Schering-Plough accumule les déboires. Quelques mois après des résultats cliniques décevants (CPH n°418) montrant que l'anti-cholestérol Vytorin (simvastatine et ezetimibe) n'arrivait pas à inverser l'athérosclérose, une nouvelle étude montre que ce médicament n'améliore pas la condition des patients avec une sténose aortique (un rétrécissement de la valve aortique).
Le produit phare de Merck et Schering-Plough accumule les déboires. Quelques mois après des résultats cliniques décevants (CPH n°418) montrant que l'anti-cholestérol Vytorin (simvastatine et ezetimibe) n'arrivait pas à inverser l'athérosclérose, une nouvelle étude montre que ce médicament n'améliore pas la condition des patients avec une sténose aortique (un rétrécissement de la valve aortique). L'étude SEAS (Simvastatin and Ezetimibe in Aortic Stenosis), qui suivait plus de 1800 patients pendant un minimum de quatre ans, est la plus importante jamais conduite sur ce type de patients. Cette étude cherchait à déterminer si une baisse du taux de cholestérol permettrait de prévenir des attaques cardiaques et des décès liées à des problèmes cardiaques. Ce nouvel échec a fait chuter le cours de l'action de Merck et Schering-Plough. Les deux groupes ont indiqué qu'ils allaient mesurer l'impact des conclusions de cette étude avant d'annoncer leurs prévisions de résultats financiers pour l'année en cours. Des résultats trimestriels mitigés pour les deux partenaires Au deuxième trimestre, Merck a dégagé un bénéfice net de 1,76 milliard de dollars (1,12 Mrd?), en hausse de 5,3 % sur un an. Un résultat supérieur aux attentes. Le chiffre d'affaires est, quant à lui, en retrait de 1 % à 6,1 Mrds $. Les résultats du trimestre incluent des dépenses de 210 M$ pour couvrir les frais de justice liés au contentieux en cours sur l'anti-inflammatoire Vioxx. 97 % des plaignants éligibles ont accepté le règlement amiable d'un total de 4,85 Mrds $ proposé par le groupe (CPH n°426). Merck a indiqué qu'il commencera le versement de ces indemnités en août. Le groupe Schering-Plough a, pour sa part, enregistré un bénéfice en baisse de 23 % à 398 M$ au deuxième trimestre suite à l'acquisition d'Organon BioSciences pour 16 Mrds $ (CPH n°376). Les ventes ont cependant bondi de 55 % à 4,92 Mrds $, en particulier grâce aux produits qu'il a récupéré lors du rachat d'Organon. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles