Nous suivre Industrie Pharma

Année difficile pour AstraZeneca

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Comme anticipé, le laboratoire anglo-suédois n'a cette année pas échappé à l'impact de la tombée dans le domaine public de plusieurs brevets majeurs. La compétition des génériques a notamment largement frappé les ventes de ses blockbusters Seroquel IR (quetiapine fumarate, -70 % de ventes), Atacand (candésartan, -27 %) et Crestor (rosuvastatine, -4 %). Au final, AstraZeneca affiche un chiffre d'affaires total en chute de 17 % (-15 % à taux de change constants), à 27,97 milliards de dollars (20,62 Mrds €). Les pertes de brevets ont compté pour elles seules à un total de 4,5 Mrds $ de manque à gagner en 2012. Géographiquement, les ventes ont reculé de 21 % aux seuls États-Unis, contre 11 % dans le reste du monde. Cette situation délicate n'est d'ailleurs pas achevée puisque AstraZeneca reste en plein œil du cyclone pour les brevets de ses plus grands produits. Sans compter la « persistance de conditions de marché difficiles », ajoute le laboratoire. Cette année, le groupe s'attend donc à des ventes en baisse de 5 à 10 %, à taux de change constants. Côté rentabilité, AstraZeneca accuse une chute de 21 % de son résultat opérationnel, à 10,43 Mrds $, et de 18 % de son bénéfice net qui recule à 8,08 Mrds $. Engagé depuis 2007 dans de vastes restructurations pour parer à ces baisses anticipées, AstraZeneca a annoncé avoir conclu sa deuxième phase de coupes, qui a essentiellement touché ses actifs de R&D depuis 2010. 9 000 salariés ont quitté le groupe, et 2,1 Mrds $ ont été dépensés pour cette deuxième phase qui a déjà dégagé des économies de coûts de 1,5 Mrd $ et devrait atteindre un maximum de 1,9 Mrd $ d'économies en 2014. La troisième phase, enclenchée il y a un an, coûtera elle aussi 2,1 Mrds $. 6 300 des 7 300 suppressions de postes envisagées ont été achevées. AstraZeneca en attend des économies de coûts de 1,6 Mrd $ en 2014.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles