Nous suivre Industrie Pharma

AMRI ouvre une nouvelle unité de développement en Inde

Sujets relatifs :

,
Le groupe dispose désormais en Inde d'installations lui permettant de développer des procédés et de produire des lots cliniques. Il a aussi acheté deux usines locales de plus grande échelle.
Albany Molecular Research Inc. (AMRI) a ouvert, en avance de quelques mois sur son planning, son nouveau centre de recherche en chimie fine pharmaceutique d'Hyderabad en Inde. Plus précisément situé au cœur du Shapoorji Pallonji Biotech Park, ce nouveau bâtiment de 5000 m2 permet à la société américaine d'étendre ses capacités locales de développement de procédés et de synthèse de principes actifs à l'échelle du laboratoire. Dans un deuxième temps, d'autres laboratoires devraient être mis en route dans les prochains mois, notamment spécialisés dans la synthèse de lots précliniques et cliniques, ainsi que dans le développement analytique. Ce sont 8 millions de dollars (5,8 M€) qui ont été investis par AMRI dans ce projet, qui permettra au final de créer une centaine d'emplois, contre 35 pour le moment. L'entreprise ne compte pas s'arrêter là, puisqu'elle précise que le site a récemment bénéficié de la mise en place de nouvelles infrastructures qui autorisent la construction d'un second bâtiment de même taille que le premier. Deux usines de synthèse rachetées en juillet à des acteurs indiens AMRI disposait déjà dans le pays, également près d'Hyderabad, d'un autre centre de recherche en chimie fine, de taille plus modeste. Et en juillet, l'entreprise s'est portée acquéreur pour 11,4 M$ (8,2 M€) de deux usines de synthèse de principes actifs, situées à Aurangabad et Navi Mumbai. La première appartenait à Ariane Orgachem et la deuxième à Ferico Laboratories. AMRI compte investir une quinzaine de millions de dollars dans ces unités pour les mettre à niveau et en accroître les capacités. Et compte, à terme, y synthétiser des principes actifs de génériques destinés au marché américain. Pour le moment, elles fourniront principalement des matières premières et des intermédiaires qui approvisionneront l'usine américaine du groupe, située à Rensselaer (New York). Au cours du premier semestre 2007, AMRI a enregistré un chiffre d'affaires de 97,7 M$ (70,8 M€), en hausse de 10 % sur un an. Ses revenus ont principalement été tirés par les services de développement et de synthèse à petite échelle (+ 21 %) et aux prestations de drug discovery (+ 13 %). La synthèse à façon en plus grands volumes est, quant à elle, quasiment stable sur la période (+ 2 %). Ces activités sont utilisées par AMRI pour financer le développement de son pipeline de nouveaux médicaments. C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles