Nous suivre Industrie Pharma

Allergie : Stallergenes s'ouvre à la Russie

Sujets relatifs :

,
Stallergenes et la division Marketing et Licence de Solvay Pharmaceuticals annoncent la signature d'un accord de partenariat exclusif pour la distribution de produits de diagnostic et de traitement Stallergenes en Russie et dans la Communauté des États Indépendants (CEI).
Stallergenes et la division Marketing et Licence de Solvay Pharmaceuticals annoncent la signature d'un accord de partenariat exclusif pour la distribution de produits de diagnostic et de traitement Stallergenes en Russie et dans la Communauté des États Indépendants (CEI). Les principaux produits de ses gammes injectables et sublinguales feront rapidement l'objet de demandes d'enre- gistrement en qualité de spécialités pharmaceutiques. À l'horizon 2011, Stallergenes devrait satisfaire plus de 80 % des besoins des patients allergiques dans la zone. La société commercialise aujourd'hui ses produits dans plus de 50 pays, à travers 11 filiales en Europe et de nombreux accords de distribution et de partenariat dans le monde. Ces cinq dernières années, cinq nouvelles filiales ont été ouvertes en Europe et plusieurs accords de partenariat ont été conclus. Premier produit issu de son programme Stalair de développement de comprimés de désensibilisation sublinguale, Oralair (concernant les pollens de graminées) est commercialisé en Allemagne dans les indications adulte depuis septembre 2008 et pédiatrique depuis janvier 2009. Une procédure de reconnaissance mutuelle permettra l'enregistrement de ce produit dans la plupart des autres pays d'Europe en 2009. Le programme Stalair comprend à ce jour 13 études cliniques de la phase I à III, dont sept ont déjà été réalisées et six sont en cours. L'ensemble de ces études a inclus 5 000 patients. L'autonomie financière du groupe est maintenue Le chiffre d'affaires de la société s'établit en 2008 à 171 millions d'euros en hausse de 16 %, en ligne avec la croissance des années précédentes. L'Ebitda progresse de 14 % à 34,3 M€, permettant de couvrir largement les investissements (18,3 M€) tout en dégageant pour la huitième année consécutive un cash flow libre positif de 4,7 M€. Les dépenses nettes en R&D se sont ainsi accrues de 26 % et représentent 17,5 % du chiffre d'affaires. Quant aux perspectives pour 2009, le groupe reste à ce jour prudent sur son activité et envisage une croissance du chiffre d'affaires comprise entre 8 et 10 %. Les investissements resteront à un niveau élevé, sans toutefois remettre en cause l'objectif que Stallergenes s'est donné de maintenir une rentabilité opérationnelle supérieure à 15 % et un cash-flow libre positif. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles