Nous suivre Industrie Pharma

Allergan met la main sur MAP Pharmaceuticals

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le fabricant américain du Botox a décidé de casser la tirelire pour prendre le contrôle de son compatriote MAP Pharmaceuticals, basé à Mountain View, en Californie. L'offre de rachat se porte à 958 millions de dollars (721,2 M€), soit 25 $ par action. Cela représente une prime de 60 % par rapport au cours de clôture du titre de MAP du 22 janvier 2013, le jour de l'annonce de ce projet d'acquisition. L'opération, qui a été approuvée à l'unanimité par les Conseils d'administration des deux groupes, devrait être finalisée à la fin du premier ou au cours du deuxième trimestre 2013. Allergan et MAP ne sont pas inconnus puisqu'ils ont déjà conclu un partenariat en janvier 2011. Celui-ci portait sur la commercialisation conjointe aux États-Unis et au Canada du Levadex (dihydroergotamine mesylate), le produit phare de MAP. Ce dernier est un médicament à inhaler pour le traitement des migraines aiguës chez les adultes et est actuellement à l'étude pour une mise sur le marché par la FDA. Celle-ci rendra son avis le 15 avril prochain. L'acquisition du Levadex viendrait compléter le portefeuille de produits d'Allergan en neurologie, notamment composé de la toxine botulique Botox. Très connue pour son action sur les rides, ce produit a aussi été approuvé dans 56 pays pour traiter les migraines chroniques. En dehors du Levadex, MAP développe deux autres composés en phase préclinique, qui se concentrent respectivement sur le traitement de la maladie de Parkinson et de l'épilepsie. Via cette opération, Allergan signe sa deuxième acquisition en l'espace de quelques mois. Fin 2012, il avait repris l'Américain SkinMedica spécialisé dans les produits de soin et d'esthétisme pour la peau pour 350 M$.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles