Nous suivre Industrie Pharma

Allergan débourserait plus de 2,4 Mrds $ pour trois acquisitions

Raphaëlle Maruchitch

Sujets relatifs :

, ,

En moins d'une semaine, l'Irlandais Allergan a annoncé pas moins de trois rachats dans le domaine des maladies hépatiques et de la dermatologie : Vitae Pharmaceuticals, Akarna et surtout celui de l'Américain Tobira Therapeutics.

Allergan voit les choses en grand. Ainsi, ce n'est pas une acquisition que le laboratoire annonce en l'espace de six jours, mais trois. Au cumulé, l'enveloppe globale des achats pourrait s'élever à plus de 2,4 Mrds $. Le plus conséquent est celui de la société biopharmaceutique américaine Tobira Therapeutics, spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements destinés à soigner la stéatohépatite non alcoolique (connue sous l'acronyme NASH, qui touche 5 % de la population américaine) ainsi que d'autres maladies qui touchent le foie. Allergan versera un premier paiement en numéraire d'une valeur de 28,35 $ par action. Ce montant est assorti de Contingent value right (CVR), un système permettant d'augmenter a posteriori la plus-value des actionnaires si les performances de la société acquise dépassent des prévisions définies, et pourrait alors être relevé jusqu'à 49,84 $. Au global, le rachat pourrait donc potentiellement atteindre 1,695 Mrd $ (1,5 Mrd €). Les conseils d'administration des deux entreprises ont unanimement approuvé les modalités de l'opération. Avec cette transaction, Allergan veut s'inscrire comme leader sur le secteur de la R&D dans la stéatohépatite non alcoolique. Par là même, Allergan s'empare de Cenicriviroc et d'Evogliptin. Ces molécules font partie de programmes de développements complémentaires portant sur le traitement des différents symptômes causés par la stéatohépatite non alcoolique (inflammation, fibrose...). Ils seront intégrés au pipeline R&D portant sur la gastro-entérologie d'Allergan.

Allergan a poursuivi ses acquisitions avec Akarna Therapeutics, là aussi une entreprise biopharmaceutique, qui développe de petites molécules thérapeutiques innovantes ciblant les maladies inflammatoires et fibreuses. Le rachat est complémentaire de celui de Tobira. En effet, la molécule principale que développe actuellement Akarna, AKN-083, s'inscrit également dans le traitement de la NASH. Ici, le paiement initial s'élèvera à 50 M$ et sera là aussi susceptible d'être ajusté en fonction des développements à venir.

Enfin, il y a l'acquisition de Vitae Pharmaceuticals. Pour ce faire, Allergan a mis sur la table 21 $ par action, aboutissant à une transaction d'un montant total d'environ 639 M$. Il s'agit cette fois-ci de renforcer le pipeline en dermatologie d'Allergan. Ce dernier va dorénavant pouvoir compter sur le VTP-43742 (en phase II d'essais cliniques) qui cible le psoriasis et autres troubles auto-immuns ainsi que sur le VTP-38543, qui s'inscrit dans le traitement de la dermatite atopique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Inventiva augmente son capital de 8,2 millions d’euros

Inventiva augmente son capital de 8,2 millions d’euros

La biotech dispose ainsi d'une visibilité financière jusqu’à la fin du troisième trimestre 2020. La biotech dijonnaise Inventiva vient de réaliser une augmentation de son capital de 8,2 millions[…]

Ose Immunotherapeutics reçoit 5,4 M€

Ose Immunotherapeutics reçoit 5,4 M€

Themis obtient 40 M€ contre le chikungunya

Themis obtient 40 M€ contre le chikungunya

Lundbeck s’offre les anticorps d’Alder Biopharmaceuticals

Lundbeck s’offre les anticorps d’Alder Biopharmaceuticals

Plus d'articles