Nous suivre Industrie Pharma

Alkopharm en liquidation judiciaire

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

D'après la presse régionale, la société pharmaceutique Alkopharm a été placée en liquidation judiciaire, le 5 mars, par le tribunal de commerce de Paris.

Cette décision va entraîner la suppression de 56 emplois sur le site de production de Quimper (Finistère) et de huit postes au niveau du siège social à Paris. Cette usine était spécialisée dans la production de médicaments contre l'arthrose (Zondar, Art 50) et de veinotoniques. En outre, le tribunal de commerce de Quimper a liquidé, le 7 mars, Irqbios, une entité d'Alkopharm spécialisée dans la recherche et le développement et qui emploie 12 salariés.

L'usine de Quimper était dans la tourmente depuis plusieurs années. Fondée en 1982 par Girex-Mazal, elle avait été rachetée en 2007 par le groupe indien Wockhardt. A la suite de difficultés liées à l'entrée de génériques sur son marché, ce site était entré en procédure de sauvegarde fin 2010 puis placé en redressement judiciaire début 2011. Fin 2011, l'usine avait été reprise par la holding Pharminvest Patrimonial, composée de deux filiales Genopharm et Alkopharm qui exploitaient des usines à Blois (Loir-et-Cher) et Quimper. Mais le répit fut de courte durée puisque la holding a été éclaboussée par un scandale sanitaire fin 2011, sa filiale Genopharm étant accusée d'avoir vendu des lots périmés d'un anticancéreux. L'ANSM avait ensuite décidé de suspendre Alkopharm et Genopharm début 2012 pour « dysfonctionnements graves ». Genopharm avait peu après été dissoute au profit d'Alkopharm, qui avait été remise sur les rails fin 2012.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles