Nous suivre Industrie Pharma

Air Liquide forme un consortium pour la fabrication de respirateurs

Dinhill On
Air Liquide forme un consortium pour la fabrication de respirateurs

© Air Liquide

Le spécialiste français des gaz industriels Air Liquide a mis en place un groupe de travail en collaboration avec Valeo, PSA et Schneider Electric pour accroître la production de respirateurs de réanimation.

Ce consortium industriel piloté par Air Liquide doit définir un plan d’action pour être en mesure de livrer 10 000 respirateurs en 50 jours. Dans ce cadre, le groupe de travail s’est fixé plusieurs objectifs.

D’une part, il doit s’assurer de la disponibilité des composants nécessaires à la production de ces dispositifs. Pour ce faire, il a sollicité près de 100 fournisseurs pour garantir l’approvisionnement de près de 300 composants tout le long de la mise en oeuvre du projet.

Trois lignes de fabrication additionnelles

Ensuite, le consortium a pris les mesures nécessaires pour réorganiser ses ateliers de production : ainsi, trois lignes de fabrication additionnelles sont actuellement ajoutées à la ligne de production du site d'Air Liquide Medical Systems à Antony (Hauts-de-Seine). Organisées en trois équipes, ces lignes vont fonctionner six jours par semaine. Ce qui permettrait de multiplier par 70 la cadence de production des respirateurs.

Ce programme de production va mobiliser des ressources humaines additionnelles avec la mobilisation de 240 opérateurs supplémentaires. Ce sont ainsi 185 collaborateurs sur le site d’Air Liquide à Antony et 55 dans l’usine de PSA à Poissy (Yvelines) qui seront affectés à ce programme de production intensive.

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, Air Liquide s’est engagé à commercialiser les respirateurs à prix coûtant. Le consortium prévoit de livrer dans un premier temps plus d’une centaine respirateurs par semaine, avant de passer à rythme de 1 000 dispositifs hebdomadaires à partir de mi-avril. 

 

Pas de pénurie d'oxygène médical

Pour ce qui est des besoins en oxygène médical, Air Liquide observe une "augmentation significative des besoins en oxygène médical", notamment dans les hôpitaux au coeur des foyers, recevant des patients atteints par le Covid-19 du fait du traitement des patients par O2 médical en soins intensifs. Par anticipation, les équipes avaient déjà augmenté, dans certains sites, la production et livraison de bouteilles, ainsi que le remplissage des réservoirs d’oxygène liquide, et la maintenance des réseaux de canalisation. Les équipes Air Liquide sont également mobilisées pour adapter avec les hôpitaux les réseaux de canalisations en fonction de l'organisation qu’ils doivent mettre en place (augmentation des lits, espaces dédiés aux patients affectés).

" A ce stade, nous ne rencontrons pas de problème de fourniture en O2 liquide car nous nous approvisionnons à partir de nos propres unités de production d'O2 liquide de très grande taille et réparties sur le territoire. Les besoins des hôpitaux sont couverts par une fourniture en O2 sous forme liquide dans de grands stockages (permettant de plus grands volumes). L'O2 est ensuite distribué au sein de l'hôpital à travers un réseau de canalisations jusqu'aux chambres, blocs opératoires et unité de soins intensifs. Nous regardons au cas par cas s'il est nécessaire d'augmenter la capacité de production d’O2 liquide en ajoutant des stockages supplémentaires chez nos clients" a précisé Air Liquide.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Un appareil mobile pour les lots pilotes

Un appareil mobile pour les lots pilotes

Romaco Innojet présente le Ventilus Pilot, un appareil mobile pour fabriquer des poudres sur mesure, destiné à la production de lots pilotes. Conçu autour d'une unique buse de pulvérisation, le Ventilus[…]

« Nous croyons beaucoup au rebond de l'Europe, et notamment de la France » - DDPS

« Nous croyons beaucoup au rebond de l'Europe, et notamment de la France » - DDPS

Une solution simple et accessible pour la vision

Une solution simple et accessible pour la vision

Covid-19 : Amyris propose son squalène en adjuvant pour les vaccins

Covid-19 : Amyris propose son squalène en adjuvant pour les vaccins

Plus d'articles