Nous suivre Industrie Pharma

Aguettant profite de son ancrage lyonnais pour s'internationaliser

À LYON, AURÉLIE DUREUIL

Le laboratoire lyonnais a entamé son plan de transformation 2013-2016. Si l'objectif est de se renforcer à l'international, l'entreprise familiale n'en oublie pas ses origines avec des investissements pour un nouveau site à Lyon-Gerland.

Lyon fait partie intégrante de l'histoire du laboratoire Aguettant. L'entreprise familiale est implantée dans le quartier de Gerland depuis les années 50. Aujourd'hui, le laboratoire construit un site de production à quelques mètres de son implantation actuelle. « Nous sommes une entreprise qui reste familiale et qui reste lyonnaise », témoigne Éric Rougemond, président du directoire du groupe Aguettant depuis début 2013, souligne « l'environnement assez porteur » de la région lyonnaise, avec « beaucoup d'initiatives au niveau du tissu d'entreprises, d'interactions entre les acteurs, l'opportunité de travailler avec le Lyonbiopôle et également une dynamique de collaboration avec la sphère politique ». Le laboratoire spécialisé dans les injectables affiche sa forte présence française avec 80 % de ses revenus provenant de la France, précise le dirigeant. Pourtant si la décision a été prise de construire le nouveau site à Lyon-Gerland, l'objectif n'est pas de conserver ce positionnement centré sur la France. Cette opération s'inscrit dans un plan d'envergure pour le laboratoire qui veut s'attaquer au marché international. « Nous sommes entrés dans une phase de transformation entre 2013 et 2016, afin de nous tourner vers les grands marchés de la pharmacie y compris les États-Unis », confie Éric Rougemond.

Outre la construction d'un site de production, l'internationalisation passera par la formation des employés, la rationalisation du portefeuille de produits couplée à de l'innovation et l'ouverture de filiales européennes. Ce plan passe d'abord par la construction d'un site de production industriel couplé à un laboratoire de R&D qui seront opérationnels mi-2015 et la construction du siège social de l'entreprise qui devrait accueillir les équipes fin 2015. Le site actuel sera alors démantelé. « Cette transformation nous permettra d'optimiser le site, les process, les dossiers de lots », souligne le dirigeant. L'investissement d'une trentaine de millions d'euros concerne le bâtiment et les lignes de production. « Nous passons d'un site construit dans les années 50 à un site des années 2014-2015. Nous allons gagner en efficience », observe Éric Rougemond. Ces évolutions technologiques s'accompagneront de formation des employés de la société. « La stratégie de ressources humaines vise à savoir entraîner tout le monde pour accompagner la montée en puissance du laboratoire. Les hommes seront formés aux nouveaux standards et nouvelles technologies », témoigne-t-il. Le plan de formation se décline sur 2 à 3 ans. L'objectif étant de prétendre aux inspections des agences réglementaires les plus exigeantes. « Nous voulons être en capacité d'être inspectés par la FDA en 2016 », indique le dirigeant. En terme d'effectif, ce plan de transformation sera mené avec un nombre constant de salariés, plus de 500 personnes aujourd'hui. La société prévoit de « gérer intelligemment les départs naturels » afin de renforcer ses équipes avec « notamment avec des profils internationaux et dans le domaine de la qualité », selon le président. Il ajoute : « Ce projet est exigeant mais aussi enthousiasmant et fédérateur ». En parallèle, le laboratoire Aguettant passe au crible son portefeuille de produits. « Aujourd'hui, nous avons des lignes avec des produits différents. Nous allons faire évoluer notre portefeuille vers des produits à forte valeur ajoutée et à fort potentiel d'internationalisation. Nous allons nous concentrer sur les produit différenciant ayant une place dans les stratégies thérapeutiques », indique Éric Rougemond. L'internationalisation du laboratoire a déjà commencé avec l'ouverture d'une filiale allemande en 2014 et la préparation de demandes d'autorisation de mise sur le marché dans des pays européens. « Les dossiers sont en cours pour une succession de lancements en 2015, 2016 et 2017, notamment de plusieurs produits en seringues pré-remplies », précise le dirigeant. Si le laboratoire devrait couvrir l'Europe en direct, il envisage de nouer des partenariats pour les autres. Pour le lancement de nouveaux produits, Aguettant s'appuiera sur sa R&D et des contrats de licence mais aussi sur PX'Therapeutics, acquise en 2012. « Il y a des synergies évidentes entre un laboratoire spécialisé dans l'injectable et une société qui développe des protéines thérapeutiques », souligne Éric Rougemond. Il conclut : « En R&D, les trois années vont être charnières pour déployer notre stratégie. La photo du laboratoire en 2016 sera bien différente d'aujourd'hui ».

FICHE D'IDENTITÉ DU LABORATOIRE AGUETTANT

Date de création : 1880. Tavernier et Aguettant devient Laboratoire Aguettant en 1903 Effectif : plus de 500 salariés Chiffre d'affaires 2013 : 102 M € (en croissance de 10 %) dont 80 % réalisés en France Activité : 4 domaines thérapeutiques : anesthésie - réanimation, micronutriments essentiels, neurologie et solutions Plan de transformation : 2013-2016, 30 M € d'investissements.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Sous-traitance/CDMO : Vent d'optimisme sur le secteur

Sous-traitance/CDMO : Vent d'optimisme sur le secteur

Plus respectueux des standards de qualité que bon nombre d'acteurs indiens et chinois et plus soucieux d'intégrer de nouvelles technologies, les producteurs occidentaux d'intermédiaires et de principes actifs[…]

Industrie du futur : Un nouveau levier de performance

Industrie du futur : Un nouveau levier de performance

Conjoncture : Les indicateurs sont au vert pour les adhérents du Sicos Biochimie

Conjoncture : Les indicateurs sont au vert pour les adhérents du Sicos Biochimie

FDA : « La sous-traitance peut fournir une expertise technologique de haut niveau »

FDA : « La sous-traitance peut fournir une expertise technologique de haut niveau »

Plus d'articles