Nous suivre Industrie Pharma

Adocia entre en Bourse

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'année commence bien pour Adocia. La société lyonnaise de biotechnologies s'apprête à faire son entrée sur Euronext Paris. Son document de base a été enregistré par l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 17 janvier. Son introduction en Bourse devrait intervenir courant 2012 « en fonction des conditions de marché et après délivrance par l'AMF d'un visa sur le prospectus relatif à l'opération », précise Adocia. Fondé en 2005, le groupe est spécialisé dans la formulation de protéines thérapeutiques pour le traitement du diabète et des plaies chroniques. Depuis sa création, il a levé 28 M€ de fonds, ce qui lui a notamment permis de développer la plateforme technologique BioChaperone qui vise à améliorer l'efficacité des protéines thérapeutiques et leur utilisation pour les patients. Actuellement, le groupe possède cinq produits en développement. Il envisage de déposer sa première demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) en Inde en 2014, pour son médicament dans la cicatrisation du pied ulcéré du diabétique. Il conduit également deux programmes de développement collaboratif et a conclu, fin 2011, un accord de licence et de collaboration exclusif avec le laboratoire américain Eli Lilly. Ce dernier porte sur le développement et la commercialisation d'un analogue d'insuline à action rapide formulé avec la technologie BioChaperone. Selon les termes de l'accord, Adocia recevra prochainement 10 M$ (7,7 M€) et pourrait obtenir jusque 156 M$ supplémentaires en tant que paiements d'étapes. D'un effectif de 52 salariés, Adocia est détenu à 35 % par la famille Soula. Le groupe compte aussi parmi ses investisseurs des fonds spécialisés dans l'innovation tels que Innobio, IdInvest, BioAm, Amundi, Viveris, Oréo Finance et Sham.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles