Nous suivre Industrie Pharma

Acide valproïque : plus de 14 000 femmes enceintes auraient été exposées

R.M.

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le ministère de la Santé a fait savoir le 24 août 2016 que plus de 14 000 femmes enceintes avaient été exposées à l'acide valproïque entre 2007 et 2014. Les dérivés d'acide valproïque sont utilisés pour traiter les troubles neurologiques. Quatre médicaments de Sanofi et leurs génériques sont concernés. La Dépakine et la Micropakine (valproate de sodium), sont indiquées dans le traitement de l'épilepsie. Le Dépakote et le Dépamide, également dérivés d'acide valproïque, sont employés pour soigner les troubles bipolaires. Les chiffres proviennent d'une étude réalisée par l'ANSM et la Caisse nationale d'assurance-maladie.

L'étude précise que chez les femmes qui ont été exposées, « jusqu'à 10 % des bébés présentent des malformations et jusqu'à 40 % des enfants ont des troubles du développement ». Au total, on compte 8 701 enfants nés vivants entre 2007 et 2014 après avoir été exposés à l'acide valproïque via leur mère (5 691 enfants exposés à des spécialités indiquées dans l'épilepsie et 3 027 exposés à des spécialités indiquées dans les troubles bipolaires). Reste à déterminer pour l'ANSM le nombre d'enfants effectivement atteints de troubles. Il devrait être possible de connaître ce chiffre à la fin 2016 ou au début de l'année 2017. Interrogée par l'AFP, la présidente de l'Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anticonvulsivant (Apesac) Marine Martin présume pour sa part du chiffre de 50 000 personnes victimes du valproate depuis le début de la commercialisation de la Dépakine en 1967 dans l'Hexagone.

En ce qui concerne l'indemnisation des victimes, une série de mesures a été annoncée et devrait être validée par le Parlement d'ici la fin de l'année. Marisol Touraine, qui avait annoncé en mars 2016 un plan d'action pour renforcer la prévention, a appris la mise en place d'un dispositif d'indemnisation destiné aux victimes. Aux États-Unis, des procédures judiciaires sont en cours contre le laboratoire Abbott, en charge de la commercialisation de la molécule a précisé l'AFP.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles