Nous suivre Industrie Pharma

Accord imminent pour la reprise de Novasep

Pascale Braun et Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Accord imminent pour  la reprise de Novasep

Le capital actuel de Novasep

© Source : Novasep

Ce serait une question de jours. Engagée depuis mai dernier, les négociations sur l'avenir du groupe de chimie fine Novasep devraient se conclure d'ici à fin novembre par le passage du groupe Meurthe-et-mosellan de 1 250 salariés sous pavillon américain (CPH n°568). L'hypothèse d'un partenariat avec l'entreprise française Minefin, spécialiste de la chimie verte, a été écartée. « La valeur et la différenciation de Novasep résident dans son savoir-faire historique en matière de purification des molécules. Le rapprochement avec Minafin, spécialiste de la synthèse chimique à façon, n'entrait pas dans notre stratégie, car nous y aurions dilué notre spécificité », explique Jean Blehaut, directeur Marketing et Business Development de Novasep. Le groupe s'apprête donc à confier sa destinée à ses principaux créanciers, les fonds américains Tenennbaum, Silver Point et Pimco, qui devraient convertir en capital quelque 220 millions d'euros de dette obligataire. Novasep résoudrait ainsi le problème de son endettement, qui se monte à 400 M€, et pourrait se recentrer sur la purification de biomolécules, qui représente aujourd'hui 40 % de son chiffre d'affaires. Selon le groupe, l'accord entrevu permettra d'abaisser la dette de 400 M€ à 150 M€, réduisant de fait les charges d'intérêt annuelles de 40 à 12 M€. Soit une vraie bouffée d'oxygène. L'accord devrait remodeler en profondeur le capital de Novasep, détenu actuellement en majorité par le management et le fonds d'investissement néerlandais Gilde. Selon des informations publiées par Les Échos, qui n'ont pas été confirmées par Novasep, Gilde pourrait notamment céder ses parts, et les créanciers du groupe obtenir la pleine majorité du capital via la reconversion de leur dette. Le Fonds stratégique d'investissements (FSI) apporterait toujours, de son côté, 30 M€ dans le cadre de cet accord.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles