Nous suivre Industrie Pharma

Accord entre la SATT Sud-Est et le Canceropôle PACA

L.H.
Accord entre la SATT Sud-Est et le Canceropôle PACA

© SATT Sud Est

La Société d'accélération de transfert technologique Sud-Est (SATT Sud-Est) et le Canceropôle Provence-Alpes-Côte D'Azur ont annoncé la signature d'un accord de partenariat visant à maximiser leurs investissements en développement technologique et à accélérer les transferts de technologies en cancérologie issues de la recherche publique vers le monde industriel. Parmi les objectifs de cet accord, le financement d'un à deux projets par an en oncologie mais aussi l'organisation d'événements permettant une meilleure identification des innovations relatives à la lutte contre le cancer développées par des chercheurs de la région Sud.

Déjà près de 1,8 M investis

Les deux organismes collaborent déjà depuis plusieurs années, accompagnant les projets des chercheurs et praticiens de leurs membres et actionnaires communs, qui sont les Universités d'Aix-Marseille et Nice Sophia-Antipolis, l'Inserm, le CNRS, le CHU de Nice et l'AP-HM. Trois projets issus de l'Université Nice Sophia- Antipolis, de l'Inserm et du CNRS font déjà l'objet d'investissements conjoints à hauteur de près de 1,8 million d'euros. Le premier, mené avec le CHU de Nice, a pour objectif d'accroître l'efficacité des traitements de pointe à base d'anticorps. Valorisé au travers de la création d'une start-up niçoise, ce projet a montré des résultats in vivo dans le mélanome et le cancer du côlon. Le deuxième projet concerne le développement d'un nouveau composé chimique pour le traitement ciblé de cancers, dont le mélanome. Enfin, le troisième vise à développer des candidats médicaments anti-cellules souches cancéreuses dans le glioblastome.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Mieux prédire et traiter les formes sévères

Futur

Covid-19 : Mieux prédire et traiter les formes sévères

Une étude a découvert une particularité observée chez les patients touchés par une forme sévère de Covid-19 : un déficit en interférons de type 1. Une piste prometteuse pour mieux[…]

Le projet Covid Moonshot veut accélérer la découverte d'antiviraux

Le projet Covid Moonshot veut accélérer la découverte d'antiviraux

Une enzyme pour optimiser les thérapies géniques

Une enzyme pour optimiser les thérapies géniques

[WEBINAR] SAS Institute - Pharma 4.0: Implémenter une culture de l’excellence analytique

Publi-Rédactionnel

[WEBINAR] SAS Institute - Pharma 4.0: Implémenter une culture de l’excellence analytique

Plus d'articles