Nous suivre Industrie Pharma

Accord entre Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics

L.H.

Le laboratoire pharmaceutique allemand a annoncé un accord de collaboration et de licence exclusive avec la société française de biotechnologie afin de développer conjointement OSE-172, un antagoniste de SIRPa visant les lignées cellulaires myéloïdes. Boehringer Ingelheim a ainsi mis la main sur les droits mondiaux pour le développement, l'enregistrement et la mise sur le marché d'OSE-172. Selon les termes de l'accord, il versera à OSE Immunotherapeutics un paiement initial de 15 millions d'euros, puis jusqu'à 15 M€ supplémentaires en paiements d'étapes liés à l'initiation d'une étude clinique de phase I. Au total, la biotech française pourrait recevoir 1,1 Mrd € en fonction d'étapes prédéfinies de développement, de mise sur le marché et de ventes, ainsi que des redevances sur les ventes mondiales nettes du produit. « C'est une alliance particulièrement enthousiasmante pour accélérer le passage en clinique de phase I d'OSE-172 », s'est réjoui Dominique Costantini, directeur général d'OSE Immunotherapeutics, avant d'ajouter que « l'expertise et la vision de Boehringer Ingelheim seront extrêmement précieuses dans le développement clinique du produit et pour préparer la mise sur le marché d'un nouveau paradigme thérapeutique ». En ciblant SIRPa, OSE-172 empêche l'interaction avec son ligand CD47 et bloque l'effet inhibiteur de SIRPa sur ces cellules, renforçant ainsi l'immunité antitumorale.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

En bref : Inventiva, OSE Immunotherapeutics, AstraZeneca

En bref : Inventiva, OSE Immunotherapeutics, AstraZeneca

Inventiva augmente son capital de 15 M€ Le spécialiste dijonnais de la fibrose a annoncé avoir réalisé une augmentation de capital de 15 millions d’euros, souscrite par des actionnaires existants, comme[…]

Dans les pipelines : Roche, Nanobiotix, Poxel

Dans les pipelines : Roche, Nanobiotix, Poxel

Teva reste dans le rouge

Teva reste dans le rouge

Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

Plus d'articles