Nous suivre Industrie Pharma

Accord entre BeiGene et Mirati

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

La société chinoise BeiGene a annoncé un accord exclusif de licence pour le développement, la fabrication et la commercialisation du sitravatinib de Mirati en Asie (Japon exclu), Australie et Nouvelle-Zélande. La société californienne conservera les droits exclusifs pour le développement, la fabrication et la commercialisation du sitravatinib dans le reste du monde. Selon les termes de l'accord, BeiGene versera à Mirati un paiement initial de 10 millions de dollars, ainsi que des paiements d'étapes dont le montant pourra s'élever à 123 M$. Mirati recevra également des redevances significatives sur les futures ventes du sitravatinib. « Cette collaboration complète notre portfolio et va nous permettre d'étudier le sitravatinib en association avec le tislelizumab, notre anticorps anti-PD-1 expérimental, en Chine et dans le reste du territoire de licence », a déclaré John V. Oyler, fondateur et p-dg de BeiGene. D'autre part, cet accord permettra à Mirati d'augmenter ses capacités de développement et d'étendre l'évaluation du sitravatinib à d'autres types de tumeurs. Le sitravatinib est un inhibiteur expérimental de la tyrosine-kinase. Il a été évalué par Mirati comme agent unique au cours d'un essai de développement de phase I chez des patients dont les tumeurs induisent des altérations génétiques spécifiques dans le cancer du poumon « non à petites cellules » mais également d'autres types de tumeurs. Sitravatinib a montré des résultats intermédiaires encourageants dans un essai de phase II en cours, en association avec nivolumab chez les patients atteints de cancer du poumon « non à petites cellules » dont la maladie a progressé après un premier traitement avec un inhibiteur de point de contrôle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

L’agence n’a pas précisé le calendrier pour rendre sa décision concernant ce médicament développé par MSD et Ridgeback Biotherapeutics. Le Comité des médicaments à usage[…]

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Plus d'articles