Nous suivre Industrie Pharma

Abbvie s'empare de Mavupharma

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Abbvie s'empare de Mavupharma

© Abbvie

Le laboratoire renforce son pipeline en oncologie en acquérant Mavupahrma et sa petite molécule en phase précoce.

Après le rachat d’Allergan, Abbvie réalise une acquisition bien plus modeste. Le laboratoire américain a mis la main sur Mavupharma, une biotech spécialisée en oncologie qui travaille sur une voie de signalisation baptisée STING. Derrière cet acronyme se cache le STimulator of Interferon Genes, qui joue un rôle dans la réponse immunitaire face aux cancers.

Fondée en 2016 et basée à Seattle (États-Unis), Mavupharma développe son premier candidat médicament, MAVU-104, actuellement en attente d’autorisation pour démarrer un essai de phase I. Ce candidat médicament est une petite molécule qui inhibe ENPP1, une enzyme impliquée dans la régulation de la voie de signalisation STING. D’autres traitements sont à l’étude sur cette même voie, ils sont directement injectés dans la tumeur et pourraient augmenter la libération de cytokines, pro-inflammatoires, dans la circulation sanguine.

Une molécule par voie orale

L’originalité du MAVU-104 est d’être un traitement par voie orale, il pourrait ainsi provoquer moins d’effets secondaires que les molécules testées par injection. Avec cette acquisition, Abbvie étoffe son pipeline en immuno-oncologie, en y ajoutant un candidat-médicament en phase précoce. Les termes financiers de cet accord n’ont pas été rendus publics.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Thérapie génique : Curadigm signe avec Sanofi

Thérapie génique : Curadigm signe avec Sanofi

Le laboratoire français a choisi la technologie de Curadigm pour étoffer son portefeuille de thérapies géniques. La filiale de Nanabiotix spécialisée dans les nanotechnologies Curadigm vient de signer un[…]

Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin face aux variants ?

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin face aux variants ?

R&D : MSD France injecte 42 M€ supplémentaires dans son fonds de soutien

R&D : MSD France injecte 42 M€ supplémentaires dans son fonds de soutien

Plus d'articles