Nous suivre Industrie Pharma

AbbVie propose 21 Mrds $ pour Pharmacyclics

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le secteur pharmaceutique nord-américain est en pleine ébullition. Après Valeant, c'est au tour d'AbbVie de se lancer dans une opération de rachat à plus de dix milliards de dollars.

Le groupe américain a jeté son dévolu sur son compatriote Pharmacyclics, spécialisé dans l'oncologie et les maladies inflammatoires. Depuis quelques jours, ce dernier faisait l'objet de rumeurs de rachat. Actavis et Johnson et Johnson avaient notamment été cités comme potentiels acquéreurs. Mais ils se sont fait doubler par AbbVie, qui propose 261,25 dollars pour chaque action de Pharmacyclics. Ce qui valorise la société basée en Californie à 21 Mrds $. Ce montant comprendra du numéraire (pour environ 58 %) et l'émission d'actions d'AbbVie (environ 42 %). Les actionnaires de Pharmacyclics pourront choisir d'être rémunérés uniquement en numéraire, ou en actions d'AbbVie, ou encore par une combinaison des deux. Les conseils d'administration des deux sociétés ont déjà approuvé l'opération. Celle-ci devrait être bouclée mi-2015, après l'accord des autorités de la concurrence.

Le géant pharmaceutique américain a été alléché par les perspectives de croissance de l'Imbruvica (ibrutinib), qui est le composé phare de Pharmacyclics. Ce médicament a été approuvé par la FDA en 2013 et est maintenant autorisé dans plus de 40 pays. L'Imbruvica est un inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton, qui est approuvé dans quatre indications pour traiter trois types de cancers du sang : la leucémie lymphocytaire chronique, le lymphome à cellule du manteau et la macroglobulinémie de waldenstrom. En outre, ce produit pourrait être utilisé dans d'autres indications potentielles, notamment les tumeurs solides. En 2014, l'Imbruvica a généré des ventes de 548 M$, soit 75 % du chiffre d'affaires total de Pharmacyclics.

En dehors de cet anticancéreux, Pharmacyclics possède trois candidats médicaments en stade de développement clinique et plusieurs molécules en phase préclinique. Cette acquisition permet à AbbVie de gommer l'échec en octobre dernier du rachat du Britannique Shire, pour la colossale somme de 32 Mrds £. Le groupe américain avait fait volte-face après la mise en place par le gouvernement américain de plusieurs mesures pour lutter contre l'exil fiscal des entreprises américaines.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles