Nous suivre Industrie Pharma

Abbott se sépare des Laboratoires Fournier

J.C., avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

L'acquisition de la pharmacie de Solvay par Abbott en 2009 (CPH n°481 et 498) aura finalement sonné la fin de l'aventure des Laboratoires Fournier, déjà acquis en 2005 par le groupe belge (CPH n°306). Fin novembre, Abbott a annoncé la prochaine cessation des activités des Laboratoires Fournier, qui recense plus de 300 salariés. Seuls les actifs de R&D à Daix (Côte d'Or) seraient en partie cédés à trois responsables du site, lesquels ont pour projet de créer une société baptisée Inventiva. Société qui devrait être soutenue par Abbott pour son amorçage, ces cinq prochaines années, notamment par le biais d'aides financières et de contrats de service pour quelques programmes de recherche. Inventiva reprendra par ailleurs une banque de molécules développée par Fournier. Une centaine des 230 salariés officiant à Daix pourrait éventuellement être reprise au sein d'Inventiva. A Dijon (Côte d'Or), le siège social de 70 salariés serait en revanche condamné. Un plan social doit être mis en place prochainement. En attendant, les syndicats en appellent au gouvernement. La FCE-CFDT a notamment sollicité la réaction du ministère de l'Industrie. Le syndicat estime qu'il n'a pour l'heure été saisi « d'aucun projet global concernant l'évolution des deux sites ». Il s'élève aussi contre le laboratoire américain, n'acceptant pas « qu'Abbott laisse tomber ces activités au moment où le crédit impôt recherche est vanté pour développer l'innovation », et « dénonce la méthode qui consiste à se séparer des salariés du laboratoire Fournier-Abbott, tout en continuant de profiter des fruits de la recherche du Fénofibrate (produit qui diminue les lipides dans le sang) et des résultats économiques qu'ils génèrent ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles