Nous suivre Industrie Pharma

Abbott consolide ses liens avec Reata Pharmaceuticals

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire américain renforce sa collaboration avec son compatriote Reata Pharma- ceuticals, basé à Irving, au Texas. Les deux groupes ont signé un accord visant à commercialiser et développer une gamme de modulateurs antioxydants inflammatoires (AIMs) sous forme orale, actuellement en développement par Reata. Le premier composé de ce portefeuille devrait entrer en phase d'essais cliniques en 2012. Les AIMs sont utilisés dans des régions thérapeutiques variées comme les maladies pulmonaires, les troubles du système nerveux central ou encore l'immunologie. Dans le cadre de cet accord, Abbott versera 400 millions de dollars (308,2 M€) à Reata. Les partenaires se partageront de manière équivalente les coûts et profits générés par ce portefeuille d'AIMs, exceptés ceux ciblant la polyarthrite rhumatoïde et certaines maladies auto-immunes, pour lesquels Abbott prendra 70 % des coûts et profits et Reata 30 %. L'opération comprendra aussi un accord de recherche pour la découverte de nouvelles molécules présentant la même pharmacologie que les AIMs. Ces derniers sont des activateurs puissants du facteur de transcription Nrf2 qui, lui, permet notamment d'inhiber le facteur de transcription NF-KB. La suppression du Nrf2 et l'activation du NF-KB sont associées à de nombreuses pathologies comme les scléroses, les polyarthrites rhumatoïdes, les maladies chroniques du rein, les troubles neurodégénératifs ou la COPD (maladie chronique bronchique obstructive). Ce partenariat dans les AIMs vient renforcer la collaboration entre les deux groupes, initiée en septembre 2010. Elle avait permis à Abbott d'obtenir les droits exclusifs de développement et de commercialisation, hors États-Unis et de certains marchés asiatiques, du méthyl de bardoxolone, le composé AIM le plus avancé de Reata. Les partenaires mènent actuellement l'étude Beacon, en phase II d'essais cliniques pour l'utilisation de ce produit chez les patients atteint d'une maladie chronique du rein de stade 4 et souffrant du diabète de type 2.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles