Nous suivre Industrie Pharma

Biotech en France

AB Science obtient 15 M€ pour évaluer son masitinib en traitement du Covid-19

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
AB Science obtient 15 M€ pour évaluer son masitinib en traitement du Covid-19

Alain Moussy, p-dg d'AB Science

© AB Science

La biotech française a conclu un prêt de 15 millions d'euros de la Banque européenne d'Investissement (BEI) pour poursuivre l'évaluation de son masitinib sur le Covid-19.

C’est un financement d’ampleur pour la biotech française AB Science, qui vient d’obtenir un prêt de 15 millions d’euros de la Banque européenne d’Investissement (BEI). Une somme qui a pour objectif d’accompagner l’évaluation du candidat-médicament phare d’AB Science, le masitinib, contre le Covid-19.   

« Deux mécanismes d’action du masitinib sont à l’origine du repositionnement de cette molécule contre le Covid-19 », nous détaille Alain Moussy, p-dg d’AB Science. « Le masitinib a d’abord un effet anti-inflammatoire en ciblant les mastocytes et les macrophages qui contribuent à l’orage cytokinique ». Cette réaction de l’organisme est retrouvée dans de nombreuses formes graves de Covid-19. « Le masitinib bloque par ailleurs la protéase 3CL du virus, ce qui empêche sa réplication », poursuit Alain Moussy.  

Un mécanisme antiviral prometteur 

Quand on aborde les antiviraux positionnés contre le Covid-19, le p-dg d’AB Science tient à préciser en quoi le mécanisme d’action du masitinib est différent. « Les antiviraux utilisés jusqu’à présent fonctionnent avec des mécanismes d’action indirects. Le seul médicament à effet direct est le remdesivir qui vise la polymérase du coronavirus, alors que nous ciblons les protéases ».

Par rapport à l’antiviral de Gilead, Alain Moussy souligne également la plus grande facilité d’administration de son produit phare. « Le masitinib peut se prendre sous la forme d’un comprimé par voie orale. Le coronavirus est là pour très longtemps, nous aurons besoin de vaccins mais aussi d’antiviraux pratiques qui peuvent être pris facilement. Il faut que l'on dispose de ces antiviraux et que nous allions plus loin que la dexaméthasone sur les personnes à risque ».

Alors que les patients à risque de développer des formes graves sont les personnes âgées et celles présentant des comorbidités, le masitinib affiche des données de tolérance rassurantes sur ces populations. « Le masitinib est bien toléré chez les personnes âgées et chez les patients diabétiques ou atteints d’obésité. La seule contre-indication concerne les personnes cardiaques », détaille le p-dg d’AB Science.

Résultats attendus pour la mi-2021 

Fort de ce financement, AB Science va pouvoir continuer l’évaluation du masitinib contre le Covid-19.

La biotech dispose d’une première étude en cours pour tester le masitinib avec l’isoquercétine, un flavonoïde à effet antioxydant. Cet essai est destiné à inclure 200 patients.

En parallèle, AB Science prépare une deuxième étude, dans un format plus réduit, pour déterminer la dose d’efficacité antivirale du masitinib chez l’Homme. « Une étude qui pourrait démarrer en début d’année prochaine avec des résultats espérés en milieu d’année », estime Alain Moussy.

Selon les résultats de ces différents essais, AB Science pourrait pousser son candidat-médicament jusqu’en essai clinique de phase III. 

Une petite molécule testée sur de nombreuses indications 

En dehors du Covid-19, le masitinib est positionné sur 8 indications différentes dont la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer, l’asthme sévère ainsi que des indications en oncologie sur le cancer du pancréas et le cancer de la prostate.

Avant l’arrivée des résultats de sa molécule contre le nouveau coronavirus, d’autres jalons sont attendus avec impatience par AB Science.

D’ici à la fin de l’année, la biotech devrait communiquer les résultats d’un essai clinique de phase IIb/ III du masitinib dans la maladie d’Alzheimer ainsi que les données d’une phase IIb/III en traitement du cancer du pancréas.

Créée en 2001, AB Science est, depuis 2010, cotée sur l’Euronext à Paris.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Valbiotis augmente son capital de 15 M€

Valbiotis augmente son capital de 15 M€

Valbiotis espère lancer la phase II/III de son candidat-médicament indiqué pour la prévention de l’hypertension avant la fin de l’année. La biotech rochelaise Valbiotis a annoncé avoir[…]

Neurologie : Aelis Farma reçoit 6 M€ de financement

Biotech en France

Neurologie : Aelis Farma reçoit 6 M€ de financement

Les acteurs de la Healthtech plaident pour la création d’une Agence de l’innovation

Les acteurs de la Healthtech plaident pour la création d’une Agence de l’innovation

Oncologie : Onxeo augmente son capital de 9,7 M€

Biotech en France

Oncologie : Onxeo augmente son capital de 9,7 M€

Plus d'articles