Nous suivre Industrie Pharma

Biotech en France

AB Science annonce des résultats positifs pour son masitinib évalué sur la maladie d’Alzheimer

NICOLAS VIUDEZ
AB Science annonce des résultats positifs pour son masitinib évalué sur la maladie d’Alzheimer

© Pexels

La biotech française annonce avoir atteint le critère d’évaluation principal de son essai clinique de phase IIb/III.

AB Science annonce aujourd’hui que son étude de phase IIb/III évaluant le masitinib chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, sous sa forme légère ou modérée, a atteint son critère d’évaluation principal.

L’étude a ainsi démontré que le masitinib, à la dose de 4.5 mg/kg/jour, a « généré un effet statistiquement significatif » sur le critère principal par rapport au groupe placebo. Ce critère concerne la variation du score ADAS-Cog qui mesure l’effet sur la cognition et la mémoire.

Le masitinib a eu également un effet, toujours à la dose de 4.5 mg/kg/jour,  sur le score ADCS-ADL qui évalue l’autonomie et les activités de la vie quotidienne. Là encore, la biotech mentionne « un effet statistiquement significatif », sans donner plus de détails.

Par ailleurs, AB Science indique qu’"il  y  avait  significativement  moins  de  patients  atteignant  le  stade  de  démence  sévère  (MMSE<10)  avec  le masitinib  à  la  dose  de  4,5 mg/kg/jour  par  rapport  au  placebo, après  vingt-quatre semaines  de  traitement".

Concernant les effets indésirables, AB Science souligne que « Le profil de tolérance du masitinib à la dose de 4,5 mg/kg/jour était acceptable et conforme au profil de risque connu.»

AB Science prévoit de communiquer davantage d’informations lors d’une conférence virtuelle qui se tiendra le 17 décembre à 17h.

Un  nouveau  brevet  a  été déposé  sur  la  base  des  résultats  de  l'étude.  Ce  brevet,  s'il  est  accordé, permettrait  à  AB  Science  de  conserver  des  droits  exclusifs  sur  l'utilisation  du  masitinib  dans  la  maladie d'Alzheimer jusqu'en 2041.

Un produit testé sur de nombreuses indications

En dehors de la maladie d’Alzheimer, le masitinib est positionné sur de nombreuses indications différentes, dont la sclérose en plaques, l’asthme sévère ainsi que des indications en oncologie sur le cancer du pancréas et le cancer de la prostate.

Au début du mois de décembre, Alain Moussy, le p-dg fondateur de la société, nous avait également expliqué la stratégie d’AB Science pour évaluer le masitinib sur le Covid-19. Les propriétés à la fois anti-inflammatoires et antivirales du produit motivent cette évaluation approfondie, pour laquelle AB Science a reçu un prêt de 15 millions d’euros de la part de la Banque européenne d'investissement (BEI).

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Fibrose : Oncodesign signe avec TiumBio

Biotech en France

Fibrose : Oncodesign signe avec TiumBio

Les détails financiers n’ont pas été divulgués. La biotech dijonnaise Oncodesign a signé un accord de R&D avec son homologue coréen spécialisé dans les maladies rares, TiumBio.[…]

21/10/2021 |
Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Gastro-entérologie : Abivax avance vers la phase III

Biotech en France

Gastro-entérologie : Abivax avance vers la phase III

Financement : Sofinnova frappe fort et lève 472 M€ dédiés à l’early-stage

Financement : Sofinnova frappe fort et lève 472 M€ dédiés à l’early-stage

Plus d'articles