Nous suivre Industrie Pharma

2015, année de transition pour Boehringer

À Ingelheim (Allemagne), Audrey Fréel

Pour Boehringer, 2015 a été marquée par la dernière année complète d'Andreas Barner à sa tête. Le président passera en juillet le relais à Hubertus von Baumbach, le directeur financier.

2015 fut aussi synonyme de transformation pour la société, qui a mené à bien plusieurs opérations stratégiques. Le laboratoire allemand s'est notamment désengagé des génériques avec la vente de sa filiale américaine Roxane au groupe jordanien Hikma. Fin 2015, Boehringer a également conclu une grosse opération avec Sanofi, en troquant ses OTC contre Merial, la division santé animale du groupe français. « La transaction devrait être finalisée le 30 juin prochain », a précisé Andreas Barner. Niveau investissement, Boehringer a annoncé fin 2015 une enveloppe de 11 Mrds € sur cinq ans pour sa R&D. « Cinq milliards d'euros seront dédiés à la recherche préclinique et au développement et 1,5 Mrd € pour les collaborations avec des partenaires extérieurs », a détaillé Andreas Barner. Le groupe a également annoncé un investissement de 500 M€ dans son usine de bioproduction de Vienne.

Pour sa dernière année, Andreas Barner a présenté un bilan financier au beau fixe. Boehringer Ingelheim a enregistré des ventes de 14,8 Mrds €, en croissance de 11,1 %. À taux de change constant, le chiffre d'affaires a progressé de 4,1 %. Le résultat net a, lui, grimpé de 6 %, à 2,3 Mrds €. Au niveau des activités, les médicaments de prescription ont dégagé des ventes de 11,2 Mrds € (+ 10,9 %). Ce segment a été tiré par le Spiriva (3,55 Mrds €), le Pradaxa (1,29 Mrd €), le Micardis (956 M€) et le Trajenta (909 M€). La division Consumer Care, qui passera prochainement dans le giron de Sanofi, a réalisé des ventes de 1,51 Mrd €. Boehringer a généré des ventes de 1,36 Mrd € dans la santé animale. Un chiffre qui devrait doubler d'ici peu, via l'intégration de Merial. Les activités dédiées aux produits biopharmaceutiques ont de leurs côtés généré un chiffre d'affaires de 576 M€. « Pour l'année fiscale actuelle, nous nous attendons à une légère augmentation de nos ventes nettes comparée à l'année précédente, compte tenu de la croissance faible du marché mondial de la pharmacie », a expliqué Hubertus von Baumbach.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

GSK boucle une année de croissance et de transformation

GSK boucle une année de croissance et de transformation

Le laboratoire britannique aura connu un exercice 2018 en croissance. En parallèle, GSK a multiplié en fin d'année les décisions stratégiques qui vont profondément transformer son profil, avec un axe[…]

18/02/2019 | GlaxoSmithKlineRésultats
AstraZeneca fonde sa croissance sur l'oncologie

AstraZeneca fonde sa croissance sur l'oncologie

Teva voit toujours rouge

Teva voit toujours rouge

DMS Group en négociation pour la reprise d'Hybrigenics

DMS Group en négociation pour la reprise d'Hybrigenics

Plus d'articles