Nous suivre Industrie Pharma

110 projets labellisés par Lyonbiopôle depuis 2005

A.F.

Alors que 2012 représente une année charnière pour les pôles de compétitivité, qui vont être évalués par l'État sur la période 2009-2011 et amorcer leur phase 3, Lyonbiopôle dresse un bilan de ses six premières années. Créé en 2005, le pôle compte aujourd'hui 110 adhérents. Parmi eux, 88 PME et filiales de grands groupes, quatre grands industriels de la biopharmacie et du diagnostic et 18 centres de compétence publics. Le pôle se focalise actuellement sur les maladies infectieuses et les cancers viro-induits, ses thématiques initiales, mais aussi sur les autres types de cancers, les désordres immunitaires, les développements technologiques et la biologie des systèmes. Il souhaite également étendre ses activités aux maladies métaboliques, neurologiques, cardiovasculaires et la réparation tissulaire. Actuellement en phase de prospection, ces thématiques seront probablement abordées au cours de la phase 3. Lyonbiopôle présentera son contrat d'objectifs 2012-2015, d'ici la fin de l'année. Depuis 2005, 110 projets de R&D collaboratifs ont été labellisés. Ce qui représente un investissement global de 537 millions d'euros comprenant 220 M€ d'aides publiques (État, collectivité territoriales, Oséo, CE). « Plus de la moitié des projets sont portés par les académiques. Les grands groupes ne sont pas souvent porteurs de projets », souligne Philippe Archinard, président de Lyonbiopôle et également p-dg de Transgene. « Mais ils pèsent autant que les PME en terme de volumétrie des financements », ajoute-t-il. Sur ces 110 projets, 27 sont achevés et 63 sont en cours. Par ailleurs, 10 % d'entre eux ont abouti à des créations d'entreprise. Si le président espère que le nombre de « start-up » continuera de croître dans les années à venir, le plus important reste pour lui le développement et la pérennisation des PME sur le long terme, avec des sociétés capables de créer des filiales et d'atteindre « une centaine d'employés ». « Il est actuellement difficile de faire émerger des leaders », regrette-t-il. « En 2012, nous avons peur que ce soit une sacré purge pour nos membres », s'inquiète Philippe Archinard, qui évoque notamment les difficultés de financements auprès des banques. Concernant l'offre d'infrastructures, le pôle a inauguré son centre d'infectiologie en 2009 (CPH n°470). D'une superficie de 2 000 m2 comprenant des laboratoires clés en main et des équipements mutualisés, celui-ci sera prochainement enrichi par Accinov, dont les travaux ont démarré en 2010 (CPH n°520). Cette plate-forme de 6 000 m2 permettra de tripler la surface dédiée à l'accueil de starts-up et PME qui fourniront des prestations de services dans l'analyse biologique et la bioproduction. Elle devrait héberger ses premiers hôtes à l'horizon 2013.

Enfin, Lyonbiopôle a conjointement élaboré avec l'Institut Pasteur, un institut de recherche technologique (IRT) dédié à l'infectiologie et à la microbiologie. Initialement appelé LyonBiotech, ce dernier a été récemment renommé Bioaster. Il s'est vu doté de 180 M€ d'aides de l'État dans le cadre des investissements d'avenir (CPH n°550), pour une enveloppe globale de 650 M€ sur 9 ans.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Le représentant des entreprises du médicament évalue les investissements réalisés dans l'industrie pharmaceutique en 2020 à plus de 9 Mrds € dont 2 Mrds € dédiés à[…]

07/07/2021 | Politique de santéPanorama
Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Plus d'articles